Facebook : Mark Zuckerberg s’exprime sur la « violation » des données privées durant la campagne présidentielle américaine

Facebook : Mark Zuckerberg s’exprime sur la « violation » des données privées durant la campagne présidentielle américaine

Le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, a admis que son réseau social avait « fait des erreurs », ce qui a conduit des millions d’utilisateurs du réseau social à voir exploiter leurs données par un cabinet de conseil politique.

Cambridge Analytica est accusé d’avoir mal utilisé les données pour le compte de leurs propres clients exerçant une activité politique.

Dans une déclaration, Mark Zuckerberg a déclaré qu’un « abus de confiance » avait bien eu lieu.

Dans une interview ultérieure accordée à CNN, le numéro un de Facebook a affirmé qu’il était « vraiment désolé », et a promis de prendre des mesures contre les « applications malveillantes ».

Il a ajouté qu’il était « heureux » de témoigner devant le Congrès américain, car « c’est la bonne chose à faire ».

Dans sa déclaration publiée sur Facebook, il a promis de rendre beaucoup plus difficile de « récolter » les informations des utilisateurs pour les applications.

« Nous avons la responsabilité de protéger vos données, et si nous ne le pouvons pas, nous ne méritons pas de vous servir » , a ainsi déclaré Mark Zuckerberg.

Laisser un commentaire

*