Migrants en Allemagne : des plans pour maintenir les demandeurs d’asile dans des « centres d’ancrage »

Migrants en Allemagne : des plans pour maintenir les demandeurs d’asile dans des « centres d’ancrage »

Le nouveau ministre allemand de l’Intérieur poursuit ses projets controversés visant à maintenir les demandeurs d’asile dans des centres jusqu’à ce que leur droit de séjour soit déterminé.

Des opposants au projet

Selon les propositions de Horst Seehofer, les migrants doivent être maintenus dans des « centres d’ancrage » jusqu’à 18 mois pendant le traitement de leurs demandes.

Les critiques à ce projet affirment que le fait de garder les gens dans des centres peut conduire à une montée de la violence et rendre plus difficile leur intégration dans la société.

Le premier centre devrait être mis en place en Bavière cette année, selon les responsables allemands.

M. Seehofer a longtemps critiqué la politique de la chancelière Angela Merkel en matière de gestion des réfugiés et a promis d’accélérer les procédures d’asile et d’augmenter les expulsions.

La construction du premier centre en Bavière avant les élections d’octobre constituait « la plus haute priorité », a déclaré le vice-ministre de l’Intérieur, Stephan Mayer.

« Je suis convaincu que nous pourrons présenter des plans plus détaillés après le week-end de Pâques », a-t-il déclaré au quotidien allemand Süddeutsche Zeitung (en allemand).

Les migrants ayant de bonnes chances de rester en Allemagne seraient autorisés à quitter les centres, a-t-il ajouté, sans donner plus de détails.

Les critiques affirment également que le traitement des demandes prend souvent plus que la période de 18 mois proposée par M. Seehofer, ce qui signifie que les migrants pourraient être gardés dans les centres beaucoup plus longtemps.

Laisser un commentaire

*