Déchets plastiques : le Royaume-Uni invite les pays du Commonwealth à prendre le problème à bras-le-corps

Déchets plastiques : le Royaume-Uni invite les pays du Commonwealth à prendre le problème à bras-le-corps

Les pailles en plastique et les cotons-tiges pourraient être interdits en Angleterre dans le cadre d’une tentative du gouvernement britannique de réduire les déchets plastiques.

En annonçant une consultation sur une éventuelle interdiction, les ministres ont déclaré que 8,5 milliards de pailles en plastique étaient jetées au Royaume-Uni chaque année.

La Première ministre a déclaré que les déchets plastiques constituaient « l’un des plus grands défis environnementaux auxquels le monde est confronté ».

Theresa May a d’ailleurs exhorté les chefs des différents gouvernement du Commonwealth lors d’une récente réunion, lancée plus tôt cette semaine, à suivre l’exemple du Royaume-Uni dans la lutte contre ce problème.

La reine a officiellement ouvert ce sommet lors d’un événement au palais de Buckingham en présence des premiers ministres et des présidents des 53 États qui composent le Commonwealth.

Theresa May a affirmé que le Royaume-Uni était un « leader mondial en matière de gestion des déchets plastiques, mettant en avant le travail effectué dans les problématiques telles que l’utilisation des sacs en plastique Outre-Manche, l’interdiction des microbilles dans les produits de beauté et l’annonce en mars dernier d’une consultation sur l’introduction d’un système de consigne.

« Parallèlement à notre action nationale, nous rallions cette semaine les pays du Commonwealth à la lutte contre les plastiques marins », a-t-elle déclaré.

Les pailles et les coton-tiges en plastique visés

Plus tôt cette année, la ministre écossaise de l’Environnement, Roseanna Cunningham, a annoncé un plan visant également à interdire les pailles en plastique à la suite d’une initiative similaire visant à interdire la vente et la fabrication de coton-tiges en plastique.

 

Laisser un commentaire

*