Facebook souhaite lancer sa technologie de reconnaissance faciale en Europe et au Canada

Facebook souhaite lancer sa technologie de reconnaissance faciale en Europe et au Canada

Facebook a commencé à demander aux utilisateurs européens et canadiens de lui laisser user de la technologie de reconnaissance faciale pour les identifier dans des photos et des vidéos.

À l’origine, Facebook a commencé à sonder les utilisateurs à l’extérieur du Canada en 2011, mais a cessé de le faire pour les citoyens de l’UE l’année suivante, après des protestations d’organismes de réglementation et de militants pour la protection de la vie privée.

Cette nouvelle demande fait partie d’une série d’autorisations d’activation en cours de déploiement avant une nouvelle loi sur la confidentialité des données.

Cette initiative est susceptible d’être sujette à controverses.

La société est, en effet, actuellement impliquée dans un scandale sur la confidentialité en raison de l’utilisation d’informations personnelles par le cabinet de conseil politique Cambridge Analytica.

Le réseau social est également confronté à un recours collectif intenté aux États-Unis pour le déploiement de la technologie de reconnaissance faciale sans le consentement explicite des utilisateurs.

« L‘identification biométrique sur les milliards de photos publiées sur la plate-forme exacerbe de graves risques pour la vie privée des utilisateurs », a commenté Silkie Carlo, directeur du groupe de défense des libertés civiles britannique Big Brother Watch.

« Facebook a maintenant le devoir de prouver qu’il a appris à respecter la loi, pas de prouver qu’il peut porter ses capacités de surveillance à de nouveaux niveaux, » ajoute Silkie Carlo.

Laisser un commentaire

*