Daca : la justice américaine ordonne la reprise du programme des jeunes sans-papiers

Daca : la justice américaine ordonne la reprise du programme des jeunes sans-papiers

Un troisième juge fédéral américain a ordonné à l’administration Trump de rétablir un programme permettant aux jeunes sans-papiers de rester dans le pays.

Le juge John Bates, du district de Columbia, a déclaré que la décision de mettre fin au programme d’action différée pour les arrivées d’enfants (Daca) était « pratiquement inexpliquée ».

Le juge Bates a donné à l’administration Trump 90 jours pour justifier cet abandon avant que sa décision ne soit appliquée.

Celle-ci fait suite à des décisions similaires de juges à New-York et à San Francisco.

Le président américain Donald Trump a annulé le programme Daca, mis en place durant l’ère Obama et qui protège quelque 800 000 personnes dans le pays, en septembre et a déclaré qu’il voulait le supprimer à partir de mars de cette année.

Le programme est actuellement fermé aux nouveaux entrants, mais les membres existants peuvent renouveler leurs avantages tant que le programme reste en place.

Le juge Bates a qualifié la décision d’annuler le programme d’ « arbitraire et capricieuse », car l’administration Trump n’avait « pas suffisamment expliqué sa conclusion selon laquelle le programme était illégal ».

Laisser un commentaire

*