La Syrie blâme Israël pour une frappe aérienne près de Damas

La Syrie blâme Israël pour une frappe aérienne près de Damas

Selon les médias syriens, Israël a lancé une attaque aérienne contre une position de l’armée du régime au sud de la capitale Damas.

L’agence de presse Sana a indiqué que les défenses aériennes syriennes avaient abattu deux missiles israéliens dans la région de Kiswah ce mardi 8 mai, rapportant que deux civils avaient été tués dans un incendie qui a suivi.

Un organisme de surveillance avait signalé auparavant la mort d’au moins neuf soldats des forces pro-gouvernementales.

Plus tôt ce mardi, il y a eu des rapports d’explosions bruyantes qui aurait eu lieu dans une base militaire dans la région.

Un commandant soutenant le président Bachar al-Assad a déclaré à Reuters que l’attaque avait visé une position de l’armée syrienne.

L’Observatoire syrien des droits de l’homme, un organisme de surveillance basé au Royaume-Uni, a déclaré que la cible était un dépôt d’armes.

Les morts comprendraient des membres de la garde révolutionnaire iranienne ou d’autres miliciens chiites.

Israël n’a pas commenté les rapports, mais a affirmé qu’il souhaiter mettre un terme à ce que le pays considère comme un « retranchement » militaire de l’Iran en Syrie.

L’Iran est un fidèle soutien du gouvernement syrien depuis le début de la guerre civile il y a sept ans, ayant déployé des centaines de conseillers militaires et des milliers de miliciens dans le pays.

Laisser un commentaire

*