Migrants à Calais : des coups de feu entendus dans une rixe entre Afghans et Erythréens

Migrants à Calais : des coups de feu entendus dans une rixe entre Afghans et Erythréens

Au moins cinq migrants ont été blessés dans une rixe qui a éclaté entre des Afghans et des Erythréens dans la ville portuaire française de Calais, selon des responsables locaux.

Escalade dans les violences

Quatre Erythréens âgés de 16 à 18 ans sont dans un état critique à l’hôpital. On ne sait pas ce qui a déclenché la rixe qui a éclaté dans une file d’attente pour des dons de nourriture.

Des centaines de migrants ont convergé dans la région afin de tenter de traverser la Manche pour atteindre le Royaume-Uni.

Un camp tentaculaire connu sous le nom de “Jungle” a déjà été démantelé près de Calais en 2016.

Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, a déclaré que la violence avait atteint un niveau jusque ici jamais vu. Au total, 22 personnes ont été blessées dans des affrontements dans trois endroits différents.

Il s’agit des pires violence observées entre migrants à Calais depuis des mois, et l’utilisation d’armes à feu représente une escalade inquiétante dans celles-ci.

La cause de ces affrontements n’a pas encore était clairement établie. Les premiers éléments montrent cependant qu’une première bagarre a éclaté dans la banlieue sud de la ville ce jeudi après-midi alors que les migrants faisaient la queue pour obtenir de la nourriture.

Une centaine d’Erythréens et une trentaine d’Afghans ont été pris dans les violences, qui ont duré près de deux heures et qui ont débuté après que des Afghans aient tiré à l’arme à feu, a indiqué l’AFP.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.