La femme d’un lauréat japonais du prix Nobel retrouvée morte aux États-Unis

La femme d’un lauréat japonais du prix Nobel retrouvée morte aux États-Unis

La police américaine enquête sur la mort de l’épouse d’un chimiste japonais gagnant du prix Nobel.

Une enquête en cours

Le couple avait été porté disparu ce lundi 12 mars dans l’état de l’Indiana, dans lequel leur domicile se trouve.

Ei-ichi Negishi, le prix Nobel et mari de la victime, a été retrouvé par la police. Ce dernier errait le long d’une route près de Rockford tôt le mardi matin suivant, il a été transporté à l’hôpital.

Le corps de Sumire Negishi, âgé de 80 ans, a été retrouvé avec la voiture du couple dans un site d’enfouissement peu de temps après.

La police affirme ne pas envisager la piste criminelle pour le moment.

Le couple a été vu pour la dernière fois ensemble à leur domicile de West Lafayette, près de l’université de Purdue, où M. Negishi est professeur de chimie.

La famille Negishi a déclaré à la chaîne d’information locale WTHR qu’ils croyaient que le couple avait tenté de se frayer un chemin jusqu’à l’aéroport, mais qu’ils avaient été « désorientés » en chemin.

La décharge d’Orchard Hills, où le corps de la défunte a été trouvé, se trouve à environ 12 kilomètres de l’aéroport international de Chicago Rockford.

La famille a déclaré que Mme Negishi était non loin « de la fin de sa bataille contre la maladie de Parkinson ».

M. Negishi, ressortissant japonais résidant aux États-Unis, a reçu le prix Nobel de chimie en 2010.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.