Dess affrontements à Chicago suite à une arrestation qui tourne mal

Dess affrontements à Chicago suite à une arrestation qui tourne mal

La police à Chicago a affronté des manifestants après qu’un officier ait abattu un homme noir qui était soupçonné de porter une arme à feu.

Un homme noir qui « présentait les caractéristiques d’une personne armée »

Une foule d’environ 150 personnes est ainsi descendue dans la rue accusant ces policiers de “meurtriers”, puis certains ont lancé des objets et ont sauté sur des voitures de police lors de cette confrontation dans la région de South Side, à Chicago.

Des officiers armés de matraques ont échangé des coups-de-poing contre les manifestants, selon les médias locaux.

Trois policiers ont subi des blessures mineures et il y a eu quatre arrestations.

Une série d’assassinats d’hommes de couleur par la police, dont certains non armés, a provoqué l’indignation et conduit à des manifestations dans de nombreuse villes des États-Unis.

La police a déclaré que les manifestants à Chicago avaient été dispersés vers 22h30 heure locale.

L’identité du tireur n’a pas encore été dévoilée, mais ce dernier serait âgé d’une trentaine d’années, ont rapporté les médias locaux.

Selon un communiqué de la police, les policiers en patrouille dans le district de South Shore déclarent que l’homme abattu présentait « les caractéristiques d’une personne armée » avant l’incident.

“Une confrontation armée a ensuite eu lieu, entraînant un officier à décharger son arme et à frapper le coupable”, indique le communiqué, ajoutant que la police a récupéré une arme et deux chargeurs de munitions sur les lieux.

Le chef de la patrouille de police de Chicago, Fred Waller, a déclaré aux médias américains que les policiers avaient vu un renflement dans le pantalon de la victime qu’ils pensaient être une arme à feu.

Quand ils se sont approchés de l’homme, il “a commencé à s’agiter et à se balancer, essayant de s’échapper”, puis “a attrapé le pistolet”, a déclaré M. Waller.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.