Ingérence russe dans l’élection américaine : une offensive pour destituer le procureur en charge de l’enquête

Ingérence russe dans l’élection américaine : une offensive pour destituer le procureur en charge de l’enquête

Les républicains ont lancé une procédure pour démettre de ses fonctions le procureur général adjoint supervisant l’enquête sur l’ingérence de la Russie dans les élections américaines de 2016.

Les conservateurs de la Chambre des représentants ont déposé des articles de mise en accusation afin d’évincer le sous-procureur général Rod Rosenstein.

Les articles ont été présentés par les représentants Mark Meadows et Jim Jordan, qui l’accusent de bloquer leurs demandes d’information.

M. Rosenstein nie les accusations.

Les articles de mise en accusation, qui ont été déposés ce mercredi 25 juillet au soir, reprochent à M. Rosenstein de ne pas avoir répondu aux demandes de documents relatifs à l’enquête du conseiller spécial Robert Mueller sur les liens possibles entre la campagne Trump et la Russie.

“Rod Rosenstein a été responsable du ministère de la Justice, car l’agence a fait tout son possible pour entraver les tentatives légitimes de surveillance du Congrès”, a déclaré M. Meadows dans un communiqué.

M. Rosenstein a supervisé l’enquête depuis que le procureur général Jeff Sessions s’est récusé l’année dernière.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.