Publication aux États-Unis de plans pour réaliser un véritable fusil avec une imprimante 3D

Publication aux États-Unis de plans pour réaliser un véritable fusil avec une imprimante 3D

Un juge fédéral américain à Seattle a bloqué la libre circulation d’un logiciel permettant aux consommateurs d’imprimer des armes à feu en 3D.

Des armes “intraçables”

Une entreprise active dans la production d’armes à feu Defence Distributed a mis en ligne ce vendredi 27 juillet des plans d’impression 3D pour un pistolet téléchargeables.

L’entreprise avait conclu un accord avec l’administration Trump en juin dernier pour lui permettre de publier légalement ces plans.

Mais huit Etats américains ainsi que le District de Columbia ont poursuivi le gouvernement ce lundi pour bloquer l’autorisation de mise en circulation, arguant que des armes “intraçables” étaient un risque pour la sécurité.

Le juge du district américain Robert Lasnik a émis une injonction provisoire interdisant la libre-circulation de ces plans, affirmant que ceux-ci pourraient tomber entre de mauvaises mains.

« Il y a des imprimantes 3D dans les collèges publics et les espaces publics et il y a des risques de dommages irréparables », a-t-il déclaré.

Entre vendredi et dimanche, plus de 1000 personnes ont téléchargé les fichiers pour la construction d’une arme à feu visiblement calquée sur le fusil AR-15 – une arme utilisée dans de nombreuses fusillades aux Etats-Unis.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.