La Chine “s’entraîne à des frappes” sur des cibles américaines

La Chine “s’entraîne à des frappes” sur des cibles américaines

Selon un rapport du Pentagone, l’armée chinoise “s’entraînera probablement pour des frappes” contre des cibles américaines et alliées dans le Pacifique.

L’énorme budget chinois alloué à la défense

Le rapport annuel au Congrès indique que la Chine augmente sa capacité d’envoyer des avions de combat plus loin qu’à l’accoutumée.

Le rapport souligne la présence d’une capacité militaire croissante, notamment via des dépenses de défense estimées à 190 milliards de dollars, soit un tiers du budget de l’armée des États-Unis.

La Chine n’a pas encore commenté ce rapport.

L’avertissement concernant les frappes aériennes fait partie d’une évaluation complète des ambitions militaires et économiques de la Chine.

“Au cours des trois dernières années, l’Armée populaire de libération (APL) a rapidement étendu ses zones d’opération de bombardiers sur l’eau, acquérant de l’expérience dans des régions maritimes critiques et entraînant des frappes contre des cibles américaines et alliées”, indique le rapport.

Les auteurs du rapport poursuivent en affirmant que ce que la Chine essaie de prouver par de tels vols n’est pas clair.

L’APL pourrait démontrer “la capacité de frapper les forces américaines et alliées et les bases militaires dans l’ouest du Pacifique, y compris à Guam”, ajoute le rapport.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.