Des populistes européens conviés pour observer un simulacre d’élections au Cambodge

Des populistes européens conviés pour observer un simulacre d’élections au Cambodge

Un groupe de politiciens européens populistes et nationalistes s’est rendu au Cambodge le week-end dernier pour observer les élections nationales – qu’ils ont salué avec des critiques élogieuses comme étant libres et équitables.

Ils ont été conduits dans des camionnettes fournies par un hôtel cinq étoiles à des bureaux de vote apparemment prédéterminés, situés pour la plupart dans la capitale, Phnom Penh.

Leur mission était d’observer le vote le jour de l’élection et de s’assurer que toutes les procédures étaient correctement menées – ce qui, de l’avis de tous, était exact. Mais ils sont critiqués pour avoir ignoré le contexte plus large de ces élections, notamment que le seul parti d’opposition viable a été dissous et que son chef a été envoyé en prison.

Pour cette raison, le vote n’a pas été jugé crédible par l’Union européenne, le Royaume-Uni et les États-Unis.

Les analystes estiment que ce type d'”observateurs zombies” est de plus en plus utilisé pour donner aux régimes dont les dossiers démocratiques sont troublés un vernis de respectabilité.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.