Attaque en Ethiopie : cinq personnes accusées d’avoir tenté de tuer le Premier ministre

Attaque en Ethiopie : cinq personnes accusées d’avoir tenté de tuer le Premier ministre

Des procureurs éthiopiens ont accusé de terrorisme cinq personnes soupçonnées d’avoir tenté de tuer le Premier ministre du pays Abiy Ahmed lors d’une attaque à la grenade qui a eu lieu durant un rassemblement en juin.

L’attaque s’est déroulée dans la capitale, Addis-Abeba, faisant deux morts et plus de 100 blessés, le Premier ministre s’en est quant à lui sorti indemne.

Les accusés n’ont fait aucun commentaire.

Depuis qu’il est devenu Premier ministre en avril dernier, M. Abiy a introduit une série de changements politiques, économiques et diplomatiques, qui ont été largement salués.

La bombe a été lancée le 23 juin au milieu de dizaines de milliers de personnes assistant au rassemblement en faveur de M. Abiy sur la place Meskel à Addis-Abeba.

Le Premier ministre a été immédiatement évacué après l’explosion.

Il a décrit l’attaque comme étant “une tentative infructueuse de forces qui ne veulent pas voir l’Éthiopie unie”.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.