Le Pakistan acquitte une chrétienne condamnée à mort pour blasphème

Le Pakistan acquitte une chrétienne condamnée à mort pour blasphème

Un tribunal pakistanais a annulé la condamnation à mort d’une chrétienne qui avait été reconnue coupable de blasphème.

Asia Bibi a été condamnée en 2010 après avoir été accusée d’insultes envers le prophète Mahomet au cours d’une dispute avec ses voisins.

Elle a toujours clamé son innocence, mais a passé la plupart des huit dernières années en isolement cellulaire.

Cette décision historique a déjà déclenché de violentes manifestations de la part des extrémistes qui soutiennent une application stricte des lois sur le blasphème.

Des manifestations contre le verdict ont lieu à Karachi, Lahore, Peshawar et Multan. Des affrontements avec la police ont notamment été rapportés.

La zone rouge de la capitale Islamabad, où se trouve la Cour suprême, a été bouclée par la police et des forces paramilitaires ont été déployées pour tenir les manifestants à l’écart du tribunal.

Le juge en chef Saqib Nisar, qui a lu la décision, a déclaré qu’Asia Bibi pouvait être immédiatement libérée de la prison de Sheikupura, près de Lahore, si elle n’était pas poursuivie dans le cadre d’une autre affaire.

Asia Bibi n’était pas au tribunal pour entendre le verdict, mais a réagi à l’annonce de celui-ci depuis la prison où elle est détenue, avec une incrédulité apparente.

“Je ne peux pas croire ce que j’entends, vais-je sortir ? Vont-ils me laisser sortir, vraiment ?”, a-t-elle déclarée dans des propos rapportés par l’AFP.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.