L’ambassadeur de Corée du Nord en Italie s’est volatilisé

L’ambassadeur de Corée du Nord en Italie s’est volatilisé

L’agence d’espionnage sud-coréenne a déclaré à des responsables que l’ambassadeur de Corée du Nord en Italie avait disparu.

Cette annonce fait suite à des informations non confirmées selon lesquelles le plus haut diplomate de Pyongyang en Italie aurait demandé l’asile à un pays occidental non identifié.

Jo Song-gil, ambassadeur par intérim de la Corée du Nord à Rome, est le fils et le gendre de hauts responsables nord-coréens.

Le dernier diplomate de rang supérieur à avoir été démis de ses fonctions par la Corée du Nord a été le vice-ambassadeur à Londres, Thae Yong-ho, qui a abandonné son poste en 2016.

En tant que haut responsable du Nord, son geste avait été perçu à l’époque comme un coup dur pour le régime de Kim Jong-un. Il aurait ensuite demandé à la communauté internationale de diffuser des informations en Corée du Nord afin de saper le statut du leader nord-coréen auprès de son peuple.

S’exprimant après un briefing de l’agence d’espionnage ce jeudi 3 janvier, Kim Min-ki, un membre du gouvernement, a déclaré aux journalistes que M. Jo avait fui l’ambassade de Rome il y a plus d’un mois.

“Le mandat de l’ambassadeur par intérim, Jo Song-gil, s’est terminé fin novembre dernier et il s’est enfui de l’enceinte diplomatique au début du mois de novembre”, a déclaré le député.

Le service de renseignements national sud-coréen, qui interroge tous les transfuges du nord, a déclaré aux législateurs qu’il n’avait eu aucun contact avec lui depuis lors. L’agence ne confirme également pas le fait qu’il ait tenté de quitter l’Italie ou qu’il soit entré en contact avec les services de renseignements d’autres pays.

Le ministère italien des Affaires étrangères a déclaré à la BBC qu’il n’avait aucune trace d’une demande d’asile présentée par M. Jo.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.