Mur de Trump : le président américain parle de « crise » à la frontière

Mur de Trump : le président américain parle de « crise » à la frontière

Le président des États-Unis, Donald Trump, a fait sa première allocution télévisée à la nation depuis le bureau ovale, accentuant la confrontation avec le Congrès qui a entraîné une fermeture partielle du gouvernement pendant 18 jours.

M. Trump a insisté sur le financement du mur à la frontière promis depuis longtemps entre les États-Unis et le Mexique.

Cependant, il n’a pas mis en place le processus d’urgence qui lui permettrait de contourner la chambre basse du Congrès, désormais contrôlée par les démocrates de l’opposition.

Les dirigeants démocratiques l’ont accusé de tenir le peuple américain en otage.

Le président républicain souhaite obtenir un budget de 5,7 milliards de dollars (4,98 milliards d’euros) pour la construction d’une barrière en acier, projet qui respecterait son engagement de campagne.

Mais les démocrates – qui ont récemment pris le contrôle de la Chambre des représentants – s’opposent catégoriquement à lui donner les fonds.

La fermeture en cours d’un quart des agences fédérales est la deuxième plus longue de l’histoire, laissant des centaines de milliers de fonctionnaires sans rémunération.

Qu’a dit le président Trump ?

Dans une allocution de huit minutes diffusée au soir du mardi 8 janvier en direct par toutes les grandes chaînes de télévision américaines, M. Trump a déclaré que le gouvernement fédéral restait fermé à cause des démocrates.

Il a déclaré à propos de la situation à la frontière : “C’est une crise humanitaire, une crise du cœur et une crise de l’âme.”

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.