Les Talibans “ne cherchent pas à s’emparer de tout l’Afghanistan”

Les Talibans “ne cherchent pas à s’emparer de tout l’Afghanistan”

Le responsable taliban qui a dirigé les négociations de paix du groupe avec les Etats-Unis a déclaré à la BBC que les insurgés ne voulaient pas s’emparer de “tout le pays par le pouvoir [militaire]”.

“Cela n’apportera pas la paix en Afghanistan”, a déclaré Sher Mohammad Abbas Stanikzai.

Néanmoins, il a déclaré que le groupe n’accepterait pas un cessez-le-feu avant le retrait des forces étrangères de son pays.

Les données de l’ONU montrent que les talibans sont responsables de plus de victimes civiles que toute autre partie belligérante.

M. Stanikzai, qui dirigeait jusqu’à présent le bureau politique des Talibans au Qatar et qui reste une figure de proue du groupe, s’est entretenu avec la BBC lors d’une réunion à Moscou avec un certain nombre de hauts responsables de l’opposition afghane.

Il a ajouté que l’expérience des talibans au pouvoir dans les années 1990, confrontée à l’opposition armée de groupes afghans rivaux, avait conduit le groupe à conclure qu’il était préférable de trouver une solution en “se présentant à la table des négociations”.

“La paix est plus difficile que la guerre”, a ajouté M. Stanikzai, évoquant les difficultés rencontrées pour parvenir à un règlement. Mais il a exprimé l’espoir que le conflit pourrait être réglé.

M. Stanikzai a supervisé une série de réunions avec l’Envoyé spécial des États-Unis pour la réconciliation en Afghanistan, Zalmay Khalilzad, au cours des derniers mois.

En janvier, ils ont atteint ce que M. Khalilzad a qualifié de “projet de cadre” pour un accord.

Cela reposait sur un engagement de retrait des forces américaines du pays et sur une garantie des Talibans de ne pas permettre aux groupes djihadistes internationaux d’utiliser l’Afghanistan comme base à l’avenir.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.