Crise vénézuélienne : le Brésil promet de fournir de l’aide, défiant Nicolas Maduro

Crise vénézuélienne : le Brésil promet de fournir de l’aide, défiant Nicolas Maduro

Le Brésil a déclaré qu’il enverrait une aide humanitaire à sa frontière vénézuélienne d’ici ce week-end, en dépit des protestations du président Nicolás Maduro.

Le président vénézuélien nie la crise

La livraison et la distribution de l’aide sont organisées par le chef de l’opposition vénézuélienne Juan Guaidó, a déclaré le porte-parole de la présidence brésilienne.

M. Maduro nie qu’il y ait une crise au Venezuela et appelle cette opération d’aide croissante au spectacle orchestré par les États-Unis.

Le Venezuela a également fermé ses frontières maritimes et aériennes avec Curaçao.

L’île des Caraïbes néerlandaises, située au nord de la côte vénézuélienne, prévoit d’accueillir l’aide américaine.

L’armée a jusqu’à présent réussi à empêcher les envois d’aide américaine de traverser la frontière avec la Colombie.

Bien qu’il ait nié à maintes reprises l’existence d’une crise humanitaire et ait rejeté les envois d’aide américaine en tant que stratagème visant à renverser son gouvernement, M. Maduro a annoncé ce lundi 18 février que 300 tonnes d’aide seraient expédiées au Venezuela par la Russie.

Il a ajouté que l’envoi de l’aide par son alliée russe était arrivé mercredi dans la nation sud-américaine.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.