Le Pakistan abat un avion indien qui survolait le Cachemire

Le Pakistan abat un avion indien qui survolait le Cachemire

Le Pakistan a déclaré avoir abattu deux avions à réaction indiens et capturé leurs pilotes dans le cadre d’une escalade majeure du conflit au Cachemire.

Dangereuse escalade entre Islamabad et New Dehli

L’Inde a confirmé la perte d’un chasseur MiG21 et a déclaré que son pilote était porté disparu.

Le Premier ministre pakistanais Imran Khan a appelé à une approche “responsable”. “Avec les armes qu’ils ont et que nous avons, pouvons-nous nous permettre une erreur de calcul ?” a-t-il affirmé.

L’Inde et le Pakistan revendiquent chacun de leur côté la totalité du Cachemire, mais n’en contrôlent qu’une partie.

Ces deux puissances nucléaires ont mené trois guerres depuis l’indépendance de la Grande-Bretagne en 1947. Toutes sauf une concernaient la situation du Cachemire.

Les attaques aériennes sur la ligne de contrôle (LdC) divisant les territoires indien et pakistanais sont les premières depuis la guerre de 1971.

Ils font suite à une attaque militante au Cachemire qui a tué 40 soldats indiens – le plus meurtrier de tous les temps au cours d’une insurrection de trois décennies contre la domination indienne au Cachemire. Un groupe basé au Pakistan a déclaré avoir mené l’attaque.

Cette déclaration du Pakistan selon laquelle il a abattu deux avions indiens intervient peu après qu’Islamabad a déclaré que certains de ses avions de combat ont touché des cibles en territoire indien. Le Pakistan a déclaré qu’il a “mené des frappes contre une cible non-militaire, évitant ainsi des pertes humaines et des dommages collatéraux”. Les autorités indiennes ont déclaré pour leur part que les avions à réaction pakistanais avaient été repoussés.

Ce mardi 26 février, l’Inde a par ailleurs procédé à une frappe aérienne au Pakistan qui visait selon elle un groupe islamiste, provoquant une nouvelle escalade dans les tensions.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.