Crise vénézuélienne : Nicolás Maduro promet de défaire la « minorité qui a perdu la tête »

Crise vénézuélienne : Nicolás Maduro promet de défaire la « minorité qui a perdu la tête »

Le président vénézuélien, Nicolás Maduro, a juré de vaincre la “minorité qui a perdu la tête” qui veut l’évincer du pouvoir.

Contre-appel

Dans un discours défiant le chef de l’opposition Juan Guaidó, il a appelé à des “marches anti-impérialistes” ce samedi 9 mars pour contrer des manifestations anti-gouvernementales prévues le même jour.

Les commentaires de M. Maduro sont les premiers depuis que M. Guaidó l’a défié et est entré dans le pays ce lundi 4 mars.

Par ailleurs, les États-Unis ont déclaré qu’ils envisageaient d’imposer de nouvelles sanctions afin de faire pression sur M. Maduro pour qu’il renonce au pouvoir.

L’émissaire américain au Venezuela, Elliott Abrams, a déclaré qu’il était difficile de voir un rôle pour M. Maduro dans les futures élections démocratiques.

“S’il voulait construire un Venezuela démocratique, il en avait la possibilité, mais il ne l’a pas fait”, a déclaré M. Abrams.

À la tête de l’Assemblée nationale dirigée par l’opposition, M. Guaidó s’est proclamé président par intérim du Venezuela en janvier, après que l’Assemblée législative a déclaré illégitime la réélection de M. Maduro l’année dernière.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.