Peine de mort en Californie : le gouverneur Gavin Newsom suspend les exécutions

Peine de mort en Californie : le gouverneur Gavin Newsom suspend les exécutions

Le gouverneur de Californie, Gavin Newsom, a annoncé un moratoire sur les exécutions et un sursis temporaire pour les 737 détenus du quartier des condamnés à mort de l’État.

Il a annoncé cette semaine la signature d’un décret décrivant la peine de mort comme “incompatible avec nos valeurs fondamentales”.

La Californie n’a procédé à aucune exécution depuis 2006, une série de batailles judiciaires contre les méthodes d’exécution ayant été menées.

Aucun condamné à mort ne sera libéré.

Le gouverneur Newsom a pris ses fonctions en janvier dernier et un de ses engagements de campagne était ce moratoire sur la peine de mort.

“Je ne crois pas qu’une société civilisée puisse prétendre être un leader dans le monde tant que son gouvernement continue de sanctionner l’exécution préméditée et discriminatoire de son peuple”, a-t-il déclaré dans un communiqué publié avec l’ordre exécutif.

L’ordonnance retirera également le protocole d’injection mortelle de la Californie et fermera la chambre d’exécution de l’État à la prison de San Quentin.

Le gouverneur n’a pas le pouvoir d’abolir de manière permanente la législation de 1978 sur la peine de mort en Californie. Une abrogation nécessite un vote populaire en faveur du changement. La prochaine occasion pour un tel scrutin sera les élections de 2020.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.