Attaque de Christchurch : le gouvernement néo-zélandais souhaite le renforcement de la loi sur les armes à feu

Attaque de Christchurch : le gouvernement néo-zélandais souhaite le renforcement de la loi sur les armes à feu

La Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern a indiqué qu’elle révélera prochainement le détail des réformes sur la législation des armes à feu, quelques jours après l’attaque de deux mosquées qui a fait 50 morts.

Des armes rendues plus meurtrières

Jacinda Ardern a déclaré que son cabinet avait soutenu les modifications de la législation sur les armes à feu.

L’auteur de l’attaque, l’australien Brenton Tarrant, âgé de 28 ans, a été accusé de meurtre, il se revendique du suprématisme blanc.

La police a déclaré que le tueur avait utilisé des armes d’assaut de style militaire modifiées pour les rendre plus meurtrières lors de l’attaque, ce qui est légal selon les lois en vigueur.

La Première ministre n’a donné aucun détail lors de la conférence de presse de ce lundi 18 mars, mais elle a indiqué qu’elles les préciseraient bientôt.

“En fin de compte, cela signifie que dans les 10 jours suivant cet horrible acte de terrorisme, nous aurons annoncé des réformes qui, je pense, rendront notre communauté plus sûre”, a-t-elle déclaré.

Mme Ardern a prononcé son discours aux côtés de son partenaire de coalition et du vice-premier ministre Winston Peters, qui s’était précédemment opposé à des changements de la réglementation.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.