Élections israéliennes : la justice interdit la candidature de Ben-Ari

Élections israéliennes : la justice interdit la candidature de Ben-Ari

La Cour suprême israélienne a disqualifié le chef du parti d’extrême droite juif au pouvoir, Michael Ben-Ari, des élections du mois prochain.

Ce faisant, il a renversé une décision antérieure du comité électoral.

M. Ben-Ari a été critiqué pour ses commentaires sur les Arabes israéliens. Le procureur général Avichai Mandelblit a déclaré que ces actes constituaient une “incitation au racisme”.

Le tribunal a également rétabli les partis arabes israéliens qui avaient été précédemment interdits de participer au scrutin du 9 avril.

On leur avait interdit de prendre position pour leurs remarques critiques sur l’État d’Israël et les forces de défense israéliennes.

Avant les élections, le Premier ministre Benjamin Netanyahu avait formé une alliance avec plusieurs partis d’extrême droite, y compris Pouvoir juif, pour tenter de renforcer son soutien.

Son parti de droite, le Likoud, est perçu comme un puissant candidat malgré une enquête sur des allégations de corruption à son encontre.

Le Premier ministre de longue date est également confronté à un défi de taille de la nouvelle alliance centriste dirigée par l’ancien chef de l’armée, Benny Gantz.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.