Crise au Soudan : les leaders de la protestation réclament la fin de l’Etat construit par Omar al-Bashir

Crise au Soudan : les leaders de la protestation réclament la fin de l’Etat construit par Omar al-Bashir

Des organisateurs de manifestations au Soudan ont déclaré à la BBC qu’ils souhaitaient le démantèlement total de l’État tel que l’a construit le dirigeant déchu Omar al-Bashir.

Un porte-parole a déclaré que les dirigeants du régime précédent devraient être jugés.

M. Bashir a été renversé par l’armée la semaine dernière après 30 ans au pouvoir et un conseil militaire s’est engagé à organiser des élections dans deux ans.

Mais les manifestants restent campés devant le siège de l’armée dans la capitale, Khartoum, pour réclamer une administration civile.

Selon des reportages publiés ce lundi 15 avril, des efforts ont été déployés pour mettre fin au sit-in. Les détails sont incomplets, mais des témoins ont déclaré que les troupes évitaient désormais toute confrontation immédiate avec les manifestants.

La veille, le conseil militaire de la transition a tenté d’apaiser les responsables de la manifestation en leur affirmant que des personnalités de l’ancien gouvernement avaient été arrêtées. On ne sait pas à l’heure actuelle qui sont les fonctionnaires en question.

Un porte-parole de l’armée a également promis de ne pas disperser les manifestants et a déclaré que le conseil était “prêt à mettre en place” tout gouvernement civil convenu par les partis de l’opposition.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.