Un espion présumé des Emirats Arabes Unis se donne la mort dans une prison turque

Un espion présumé des Emirats Arabes Unis se donne la mort dans une prison turque

L’un des deux hommes soupçonnés d’espionnage arrêtés en Turquie il y a deux semaines, est mort en prison, ont annoncé les procureurs.

Le suspect, identifié comme étant Zaki Hasan, a été retrouvé pendu dimanche dans sa cellule de la prison de Silivri, à l’ouest d’Istanbul.

Au cours de son interrogatoire, il aurait avoué que l’autre suspect avait espionné des dissidents arabes.

Des responsables turcs ont également indiqué qu’ils enquêtaient sur des liens possibles avec le meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.

Jamal Khashoggi – un éminent critique américain du prince héritier saoudien Mohammed bin Salman – a été tué par des agents saoudiens lors de sa visite au consulat d’Arabie Saoudite à Istanbul en octobre dernier.

Un rapporteur spécial des Nations unies a déclaré qu’il était “victime d’un meurtre brutal et prémédité, organisé et perpétré par des responsables de l’Etat saoudien”, mais le gouvernement saoudien a affirmé qu’il s’agissait d’une “opération menée par des voyous” qui n’ont rien à voir avec le pouvoir saoudien.

Les Émirats arabes unis sont l’allié arabe le plus proche de l’Arabie Saoudite, mais rien n’indique que le pays ait été impliqué dans la mort de Jamal Khashoggi.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.