Recept Tayyip Erdogan défend l’organisation de nouvelles élections à Istanbul

Recept Tayyip Erdogan défend l’organisation de nouvelles élections à Istanbul

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré qu’il y avait une “illégalité” dans l’élection du maire d’Istanbul, après que l’organe électoral du pays ait ordonné son maintien.

“Nous croyons sincèrement qu’il y a (…) une corruption organisée et une complète illégalité”, a-t-il déclaré ce mardi 7 mai.

La décision de réorganiser le vote du mois dernier, qui a rapporté une mince victoire à l’opposition, a déclenché des manifestations ce lundi 6 mai.

Le Parlement européen a déclaré que la décision de réorganiser les élections du 23 juin mettrait fin à la crédibilité des élections démocratiques en Turquie.

Qu’a dit le président turc ?

S’exprimant lors d’une réunion parlementaire de son parti AK, M. Erdogan a déclaré que reprendre le vote était la “meilleure mesure” pour le pays.

“Nous considérons cette décision comme la meilleure étape qui renforcera notre volonté de résoudre les problèmes dans le cadre de la démocratie et du droit”, a-t-il déclaré.

Il a insisté sur le fait qu’il y avait “illégalité” dans le vote et a déclaré qu’une reprise de scrutin représenterait “une étape importante pour renforcer notre démocratie”.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.