Deux pétroliers saoudiens sabotés dans le Golfe

Deux pétroliers saoudiens sabotés dans le Golfe

Deux pétroliers saoudiens ont été victimes ce dimanche 12 mai d’un “sabotage” au large des Émirats arabes unis, a annoncé le ministre saoudien de l’Énergie.

L’incident, qui a eu lieu près du port de Fujairah, dans le Golfe, juste à l’extérieur du détroit d’Hormuz, a causé “des dommages importants” aux navires, selon Khalid al-Falih.

Les EAU ont indiqué que quatre navires avaient été ciblés, mais qu’il n’y avait pas eu de victimes.

L’Iran, qui borde le détroit, a qualifié cet incident “d’inquiétant et terrible” et a appelé à une enquête approfondie.

Les tensions sont fortes dans la région, à travers laquelle passe environ un cinquième du pétrole consommé dans le monde.

Les États-Unis y ont déployé des navires de guerre ces derniers jours pour contrer ce qu’ils ont appelé des “indications claires” des menaces de l’Iran à ses forces et au trafic maritime dans la région. L’Iran a rejeté cette allégation.

Le mois dernier, l’Iran a menacé de “fermer” le détroit d’Hormuz à la suite de la décision des États-Unis de mettre fin aux exemptions de sanctions imposées aux principaux importateurs iraniens de pétrole.

Qu’en est-il de l’incident ?

Aucun détail spécifique n’a été divulgué à propos de l’incident présumé, qui aurait eu lieu vers 6h00 (02h00 GMT) dimanche 12 mai dans les eaux territoriales des EAU dans le golfe d’Oman, à l’est de l’émirat de Fujairah.

Le ministère des Affaires étrangères des Emirats arabes unis a indiqué dimanche soir que quatre navires de commerce non identifiés avaient été “soumis à des opérations de sabotage”, mais qu’aucune victime ni aucun déversement de produits chimiques n’avaient été signalés.

Les autorités émiriennes ont pris toutes les mesures nécessaires et enquêtent sur cet incident, a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.