La Russie est “probablement” en train de mener des essais nucléaires interdits, annonce un responsable américain

La Russie est “probablement” en train de mener des essais nucléaires interdits, annonce un responsable américain

La Russie enfreindrait l’interdiction de tester des armes nucléaires à faible rendement sur un site de l’Arctique, a déclaré un haut responsable du renseignement américain.

Le général Robert Ashley, directeur de l’US Defense Intelligence Agency, a déclaré que Moscou “ne respectait probablement pas” les règles d’un traité international prohibant les essais nucléaires.

Il fait référence au Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (TICE), un accord multilatéral interdisant ce genre de test.

La Russie, qui a ratifié le traité en 2008, affirme se conformer au traité.

Les États-Unis ont signé ce dernier, mais ne l’ont pas encore ratifié.

“Notre compréhension du développement de l’arme nucléaire nous porte à croire que les activités de test menées par la Russie l’aideraient à améliorer ses capacités en matière d’armes nucléaires”, a déclaré ce mercredi 29 mai le général Ashley.

Il a ajouté que les Etats-Unis s’attendaient à ce que la Russie, qui teste probablement des armes dans les îles Novaya Zemlya, augmente son arsenal nucléaire “de manière significative” au cours de la prochaine décennie.

Mais les analystes ont accueilli cette déclaration avec scepticisme. L’Organisation du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (OTICE) a déclaré dans un communiqué qu’elle n’avait détecté aucune activité inhabituelle.

“L’OTICE a pleinement confiance en la capacité du système de surveillance (IMS) de détecter les explosions d’essais nucléaires”, a déclaré l’organisation dans un communiqué.

Le TICE, qui interdit les essais d’armes nucléaires partout dans le monde, a été adopté par l’Assemblée générale des Nations Unies en 1996. Il pose le désarmement nucléaire comme principe, mais évite diplomatiquement toute politique en la matière.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.