Hong Kong : la police et les manifestants s’affrontent lors de nouvelles manifestations

Hong Kong : la police et les manifestants s’affrontent lors de nouvelles manifestations

La police de Hong Kong a affronté des manifestants qui défilaient à l’occasion de l’anniversaire de la cession de ce territoire du Royaume-Uni à la Chine.

Ce lundi 1er juillet, dans des scènes chaotiques, la police a utilisé du spray au poivre et des matraques pour contenir les manifestants devant un lieu accueillant une cérémonie annuelle de lever du drapeau.

Un petit groupe de manifestants a également pénétré le bâtiment gouvernemental.

Cette manifestation est la dernière en date d’une série d’actions contre un projet de loi controversé qui autoriserait des extraditions vers la Chine continentale.

Le gouvernement a accepté de suspendre le projet de loi pour une durée indéterminée, mais les rassemblements se poursuivent et la directrice générale d’Hong Kong, Carrie Lam, est appelée à démissionner.

Hong Kong, ancienne colonie britannique, fait partie de la Chine depuis 1997 dans le cadre d’un accord “un pays, deux systèmes” qui lui garantit un niveau d’autonomie.

Des manifestations en faveur de la démocratie sont organisées chaque année pour marquer le passage de relais. De grandes foules ont été vues dans les rues ce lundi après-midi.

La cérémonie de lever de drapeau pour marquer le transfert a eu lieu à l’intérieur du Centre des congrès et des expositions de Hong Kong, au milieu d’une forte présence policière.

Les manifestants ont commencé à bloquer plusieurs routes à proximité du site lundi matin, ont indiqué des autorités, en utilisant des objets tels que des barrières en métal et en plastique pour bloquer le passage.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.