Incendies en Amazonie : le G7 débloque des fonds pour des Canadairs

Incendies en Amazonie : le G7 débloque des fonds pour des Canadairs

Les dirigeants internationaux réunis au sommet du G7 ont accepté de fournir un soutien logistique et financier pour lutter contre les incendies dans la forêt amazonienne.

Des échanges tendus entre Paris et Brasilia

Le président français Emmanuel Macron a déclaré que les pays du G7 débloqueraient 22 millions de dollars (19,81 millions d’euros).

Cependant, le président Jair Bolsonaro a déclaré que le projet “d’alliance” de M. Macron en tentant de “sauver” l’Amazonie ne faisait que traiter le Brésil “comme si nous étions une colonie ou un no man’s land”.

Un nombre record d’incendies sont en cours au Brésil, principalement en Amazonie, selon l’agence de recherche spatiale du pays.

La promesse de financement a été annoncée alors que les dirigeants du G7 – le Canada, la France, l’Allemagne, l’Italie, le Japon, le Royaume-Uni et les États-Unis – se sont rencontrés à Biarritz.

M. Macron a déclaré que les fonds seraient mis à disposition “immédiatement” – principalement pour payer davantage d’avions de lutte contre l’incendie – et que la France “offrirait également un soutien concret aux forces militaires de la région dans les prochaines heures”.

Cependant, M. Bolsonaro – qui s’est engagé dans une querelle publique avec M. Macron ces dernières semaines – a accusé le dirigeant français d’avoir lancé “des attaques déraisonnables et gratuites contre la région amazonienne” et d’avoir “dissimulé ses intentions derrière l’idée d’une alliance” des pays du G7.

Il a écrit sur Twitter que la souveraineté du Brésil devrait être respectée – et a déclaré qu’il avait discuté avec le président colombien de la nécessité d’un “plan commun” des pays qui composaient la région amazonienne.

Malgré les commentaires de M. Bolsonaro, son ministre de l’environnement, Ricardo Salles, a déclaré à la presse que le financement était le bienvenu, rapporte l’agence de presse Reuters.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.