Attaque contre le pétrole saoudien : les États-Unis affirment que l’Iran est impliqué

Attaque contre le pétrole saoudien : les États-Unis affirment que l’Iran est impliqué

Les États-Unis ont publié des images satellitaires et cité des informations qui corroborent leurs allégations, selon lesquelles l’Iran était à l’origine des attaques contre les principales installations pétrolières saoudiennes.

L’Iran nie toute implication dans les attaques aériennes de samedi 14 septembre, qui ont été revendiquées par les rebelles houthistes au Yémen rangés du côté de l’Iran.

Des responsables américains anonymes, s’adressant aux médias américains et internationaux, ont déclaré que la direction et la portée des attaques jettent un doute sur l’engagement des Houthis.

L’incident a réduit les approvisionnements mondiaux en pétrole de 5% et les prix ont monté en flèche.

Que disent les États-Unis ?

Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a accusé l’Iran ce week-end, sans fournir aucune preuve, ce qui a incité Téhéran à accuser Washington de supercherie.

Le président Donald Trump a tweeté ce dimanche 15 septembre, sans accuser directement l’Iran, mais a suggéré une éventuelle action militaire une fois que l’auteur serait connu.

Des responsables américains se sont ainsi confié sur ce sujet au New York Times, à ABC et à Reuters sous couvert d’anonymat.

Un responsable a déclaré qu’il y avait 19 points d’impact sur les cibles et que les attaques venaient d’une direction ouest-nord-ouest – pas d’un territoire au Yémen contrôlé par les Houthis, situé au sud-ouest des installations pétrolières saoudiennes.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.