Manifestations à Hong Kong : “un des jours les plus violents” cette semaine, lors de l’anniversaire du Parti communiste chinois

Manifestations à Hong Kong : “un des jours les plus violents” cette semaine, lors de l’anniversaire du Parti communiste chinois

Le 70e anniversaire du règne du Parti communiste en Chine a été “l’un des jours les plus violents et chaotiques de Hong Kong”, a déclaré le chef de la police de la ville.

Un manifestant âgé de 18 ans a reçu une balle réelle dans la poitrine, une des six balles réelles tirées par la police.

Les manifestants – certains armés de poteaux, de bombes à essence et d’autres projectiles – ont mené des batailles acharnées contre la police dans plusieurs régions de Hong Kong.

La police a procédé à 269 arrestations, soit plus que tout autre jour depuis le début des manifestations.

Les personnes détenues étaient âgées de 12 à 71 ans. Plus de 100 personnes ont été transportées à l’hôpital et 30 policiers ont été blessés.

Les troubles qui ont eu lieu cette semaine ont vu la police tirer 900 balles en caoutchouc et 1 400 cartouches de gaz lacrymogène, soit plus que le total de 1 000 cartouches de gaz lacrymogène tirées au cours des deux premiers mois de manifestations.

Dans les jours qui ont précédé l’anniversaire, les tensions étaient fortes à Hong Kong, où des manifestations ont régulièrement lieu le jour de la fête nationale.

Cette année, Hong Kong a connu quatre mois de manifestations suscitées par les modifications proposées à un projet de loi sur l’extradition. Bien que les changements aient été abandonnés, les manifestations se sont poursuivies et se sont multipliées pour réclamer plus de démocratie.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.