Offensive turque en Syrie : des dizaines de milliers de personnes fuient leurs domicile

Offensive turque en Syrie : des dizaines de milliers de personnes fuient leurs domicile

Des dizaines de milliers de personnes ont fui leur foyer dans le nord de la Syrie, alors que les forces turques intensifient leur offensive transfrontalière dans les zones contrôlées par les Kurdes.

Les troupes turques ont encerclé les villes frontalières de Ras al-Ain et de Tal Abyad et les agences humanitaires craignent que l’exode concerne des centaines de milliers de personnes.

La communauté internationale a appelé la Turquie à mettre fin à l’attaque.

La Turquie considère les milices kurdes des Forces démocratiques syriennes (SDF) – qui contrôlent les zones transfrontalières – comme des “terroristes” qui soutiennent un projet d’insurrection anti-turque.

Les SDF ont été des alliés essentiels des États-Unis dans la bataille contre le groupe État islamique.

Cependant, après la décision du président Donald Trump de retirer les troupes américaines de la zone, la Turquie a lancé son assaut, donnant ainsi lieu à des accusations du SDF selon lesquelles ils auraient été “poignardés dans le dos”.

Beaucoup aux États-Unis, y compris certains des alliés républicains de M. Trump, déclarent que le retrait américain a effectivement donné le feu vert à la Turquie.

Une des préoccupations majeures de la communauté internationale est le sort de milliers de prisonniers présumés, dont de nombreux ressortissants étrangers, gardés par des forces dirigées par les Kurdes dans la région.

Comment l’offensive affecte-t-elle la population ?

L’organisation humanitaire du Comité international de secours a déclaré que 64 000 personnes auraient déjà fui leur domicile. L’observatoire syrien des droits de l’homme, basé au Royaume-Uni, a fourni un chiffre similaire.

Misty Buswell, du CRI, a déclaré : “Si l’offensive se poursuit, 300 000 personnes au total pourraient être déplacées vers des camps déjà surchargés et des villes encore en train de se remettre de la lutte contre l’EI.”

Un autre groupe de 14 organisations humanitaires, y compris le Mercy Corps, a averti que ce chiffre pourrait atteindre les 450 000 personnes.

Mme Buswell a déclaré que les équipes de l’IRC restaient sur le terrain, bien que d’autres rapports suggèrent que des groupes d’aide se sont retirés de l’autre côté de la frontière turque.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.