Renvoi du secrétaire de la Marine américaine, Richard Spencer

Renvoi du secrétaire de la Marine américaine, Richard Spencer

Le chef de la marine américaine, Richard Spencer, a été licencié à la suite d’une affaire entourant le cas d’un militaire de la Navy rétrogradé pour faute.

Le cas en question, celui d’Edward Gallagher, reconnu coupable d’avoir posé avec un cadavre, avait provoqué des tensions entre le président américain Donald Trump et des responsables militaires.

L’officier de la marine devait faire l’objet d’une enquête disciplinaire au cours de laquelle il aurait pu être déchu de son statut.

Les raisons pour lesquelles Richard Spencer a été invité à démissionner divergent.

Le secrétaire américain à la Défense, Mark Esper, a déclaré qu’il avait perdu confiance en son secrétaire de la marine parce que ses conversations privées avec la Maison Blanche contredisaient sa position publique.

M. Trump s’est quant à lui dit mécontent des “dépassements de coûts” et de la manière dont s’est déroulé le procès du premier maître Gallagher, et a suggéré que c’était la raison pour laquelle M. Spencer avait été limogé.

Dans un courrier, M. Spencer a déclaré qu’il était évident que M. Trump et lui-même n’avaient pas la même vision du “bon ordre et de la discipline”.

“La vie de nos marins et de nos coéquipiers civils dépend littéralement de l’exécution professionnelle de nos nombreuses missions”, a-t-il déclaré.

M. Trump a attiré les critiques de certaines parties de l’armée après avoir pardonné à des officiers de l’armée reconnus coupables de crimes de guerre.

Comment en est-on arrivé là ?

Edward Gallagher a été accusé d’avoir poignardé à mort un prisonnier non armé appartenant à un groupe de l’État islamique âgé de 17 ans et d’avoir tiré sur des civils au hasard alors qu’il servait en Irak en 2017.

Il a été acquitté de ces accusations et condamné uniquement pour la moindre accusation d’avoir posé avec le cadavre du prisonnier de l’État islamique.

Pour cela, il avait été rétrogradé, mais le président Donald Trump a ensuite rétabli son rang.

La semaine dernière, les dirigeants de la marine ont officiellement annoncé à M.Gallagher qu’il ferait l’objet d’un contrôle disciplinaire, ce qui pourrait le priver de son statut de membre des Seals.

M. Trump a tweeté sa désapprobation jeudi dernier à ce sujet, affirmant que la marine “n’enlèverait pas le badge au trident d’Eddie Gallagher”.

Laisser un commentaire

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.