Immobilier : Voici les 10 départements où l’on paye le plus cher la taxe foncière

[object Object]

En 2024, le débat sur les impôts locaux en France continue de faire rage. Les discussions sur l’augmentation des taxes foncières en particulier attirent l’attention. A Paris, par exemple, la taxe foncière a doublé en 2023, en passant de 13,5% à 20,5%. Cette hausse est liée à la stabilité des années précédentes. Toutefois, Paris reste bien en dessous des taux observés dans certaines autres communes, où la taxe dépasse souvent les 75%. Quels sont donc les départements où les propriétaires subissent les taxes foncières les plus élevées ? Cet article fait le point.

Les mystères du calcul de la taxe foncière

La taxe foncière en France varie d’un département à l’autre et intègre plusieurs composantes.

Chaque propriétaire est redevable de cette taxe, calculée sur la valeur locative cadastrale de son bien. Cette valeur est ensuite multipliée par un taux communal, un taux départemental et des taxes annexes comme celle des ordures ménagères.

La méthode de calcul rend souvent difficile la compréhension des fluctuations d’une année à l’autre. Paris est un exemple typique avec une augmentation notable en 2023, en partie due à une réévaluation des valeurs locatives et à l’inflation générale.

Composantes du calcul de la taxe foncière

  • Valeur locative cadastrale : Base de calcul fixée par l’administration fiscale.
  • Taux communal : Chaque commune fixe son taux annuellement.
  • Taux départemental : Ajouté au taux communal pour déterminer le montant total.
  • Taxes annexes : Parmi elles, la taxe sur les ordures ménagères.
A lire aussi :  Été 2024 : Voici les départements français où il y aura le plus de touristes

En 2023, la réévaluation des valeurs locatives a progressé de plus de 7% dans tout le pays, augmentant ainsi l’impôt moyen payé par les propriétaires. A Paris, cela s’est traduit par une hausse de plus de 40% pour les redevables.

Top 10 des départements où la taxe foncière a le plus augmenté

Analysons les départements où la hausse de la taxe foncière a été la plus marquante entre 2022 et 2023.

DépartementTaxe foncière moyenne 2022Taxe foncière moyenne 2023Évolution (%)
Paris1 690 €2 381 €41%
Aube1 454 €1 624 €12%
Mayotte30 441€3 389 €11%
Isère1 771 €1 967 €11%
Corrèze1 218 €1 352 €11%
Haut-Rhin1 309 €1 449 €11%
Haute-Vienne1 333 €1 467 €10%
Côtes-d’Armor1 026 €1 127 €10%
Creuse912 €997 €9%
Moselle1 284 €1 402€9%

Ces départements incluent des zones urbaines denses, où les réévaluations ont eu le plus d’impact, et des régions rurales où des réajustements ont été nécessaires pour pallier des déficits budgétaires. Paris, en particulier, se distingue par une augmentation de plus de 40%, un record dû en grande partie à la sous-évaluation des années précédentes.

Top 10 des départements avec les taxes foncières les plus élevées

En termes de montant total payé, certains départements se démarquent nettement. Voici les 10 départements où la taxe foncière moyenne par propriétaire est la plus élevée :

A lire aussi :  La gendarmerie alerte sur une nouvelle arnaque qui fait des ravages sur les routes en France
Top 10 des départements où la taxe est la plus élevéeTaxe foncière moyenne par propriétaire en 2023Nombre d’avis de taxe foncière
SEINE-SAINT-DENIS3 521 €415 917
MAYOTTE3 389 €12 224
VAL-DE-MARNE2 829 €437 657
GUYANE2 817 €42 344
ESSONNE2 643 €437 049
VAL-D’OISE2 604 €384 977
HAUTS-DE-SEINE2 534 €575 940
SEINE-ET-MARNE2 408 €509 188
PARIS2 381 €1 027 083
LA REUNION2 352 €256 632

Des départements comme la Seine-Saint-Denis et Mayotte surprennent, car ils sont généralement parmi les plus défavorisés. Toutefois, la présence de nombreux multi-propriétaires dans ces zones entraîne une hausse significative de la moyenne des taxes foncières par propriétaire. En revanche, les départements ruraux ou moins peuplés, bien que voyant des augmentations notables, ont une charge fiscale totale par propriétaire souvent plus faible.

Comparaison des loyers et coûts additionnels

Outre la taxe foncière, les propriétaires doivent également prendre en compte d’autres coûts comme les frais d’entretien et les charges supplémentaires. Ces coûts peuvent varier considérablement selon la région.

Les valeurs locatives cadastrales influencent non seulement les taxes foncières mais aussi les quotités de loyer payées par les habitants. À Paris et dans d’autres départements très urbanisés, les frais additionnels peuvent inclure :

  • Charges de copropriété
  • Frais d’entretien et de rénovation
  • Taxes sur les ordures ménagères
A lire aussi :  Cette arnaque au faux PV a couté plus de 120 000€ à cet homme

Ces coûts doivent être pris en compte par les propriétaires mais aussi par les investisseurs potentiels qui doivent évaluer la rentabilité de leurs investissements.

Pour résumer, bien que les augmentations de la taxe foncière soient frappantes, comprendre la distribution géographique et la variabilité des composantes permet une meilleure anticipation et gestion des charges engagées par les propriétaires à travers la France. Les disparités régionales soulignent l’importance d’une réflexion approfondie sur la politique fiscale locale et nationale.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *