Le télétravail : un levier pour augmenter la productivité des entreprises ?

teletravail

Alors que le monde se remet lentement de la crise sanitaire, le télétravail est devenu une pratique courante pour de nombreuses entreprises. Cette nouvelle façon de travailler a des conséquences sur la productivité et la compétitivité des entreprises. Mais quel est réellement l’impact du télétravail sur ces aspects ? Dans cet article, nous examinerons les avantages et les inconvénients du télétravail en termes de productivité selon les rapports du Conseil National de Productivité et les observations d’experts.

Flexibilité et gain de temps au sein du télétravail

Selon le rapport du Conseil National de Productivité, les télétravailleurs ont généralement une opinion très positive de la flexibilité qu’ils bénéficient dans l’organisation de leur journée de travail et du temps économisé grâce à la fin des trajets domicile-travail. L’OCDE a également noté que plus de 60% des managers interrogés estiment que, malgré un environnement instable et loin d’être idéal, la productivité de leurs salariés a augmenté grâce au télétravail.

  • Flexibilité dans l’organisation de la journée de travail
  • Gain de temps dû à l’élimination des temps de trajet
  • Augmentation globale de la productivité

Difficultés liées à la formation et à l’apprentissage à distance

La formation des salariés en télétravail est également abordée dans le rapport. Environ 70% des managers interrogés estiment qu’il est plus difficile de former les employés dans un environnement de travail à distance et que ces derniers apprennent moins bien leur métier. Les entreprises devront donc s’adapter pour offrir des outils et des formations efficaces afin de pallier ces difficultés.

A lire aussi :  Pratiques commerciales durables : un avantage concurrentiel

Recrutement au-delà des frontières et potentiel dumping social et fiscal

Le télétravail peut encourager le recrutement au-delà des frontières nationales, ce qui peut être à la fois une force et un risque. Les effets sur la compétitivité sont doubles : d’une part, cela permet aux entreprises d’accéder à un vivier élargi de talents géographiquement éloignés ; d’autre part, il implique une concurrence accrue et un meilleur ajustement entre les employés et les entreprises. Toutefois, cela peut également conduire à un dumping social et fiscal, affectant la productivité des pays ainsi que la compétitivité entre les nations. Le dialogue social et les négociations collectives auront ici un rôle essentiel à jouer pour trouver un équilibre entre les enjeux de productivité des entreprises et les risques de délocalisation des emplois.

Réduction des coûts immobiliers grâce au télétravail

Enfin, le télétravail permet de réduire la taille des espaces de bureau et ainsi d’augmenter la productivité, comme l’a noté le Conseil National de Productivité. Cela se traduit par exemple par une diminution des coûts pour les entreprises qui restructurent leur parc immobilier, ce qui entraîne mécaniquement une hausse de la productivité du travail. Selon la Banque de France, le loyer d’une entreprise médiane représente environ 8% de sa valeur ajoutée, offrant ainsi une marge de manœuvre pour réduire l’empreinte immobilière.

  • Diminution des espaces de bureau
  • Réduction des coûts immobiliers pour les entreprises
  • Augmentation mécanique de la productivité du travail
A lire aussi :  Pratiques commerciales durables : un avantage concurrentiel

Le télétravail n’est que la pointe de l’iceberg des changements organisationnels

Lors des Rencontres des Entrepreneurs de France au Grands Chais de Mauguio, près de Montpellier, organisées par le Medef Montpellier, Benoît Serre, ancien directeur des ressources humaines de L’Oréal et vice-président actuel de l’Association nationale des DRH en France, souligne que le télétravail n’est qu’une partie des changements organisationnels en cours dans les entreprises. Travailler à domicile deux jours par semaine semble être devenu la norme, mais il ne s’agit là que d’un aspect parmi les différents aspects de l’évolution de la vie professionnelle.

En conclusion, bien qu’il existe des inconvénients liés à la mise en place généralisée du télétravail, tels que les difficultés d’apprentissage et de formation à distance ou les risques de dumping social et fiscal, les avantages en termes de productivité semblent prometteurs. La flexibilité accrue, l’économie de temps précieux, la réduction des coûts immobiliers pour les entreprises sont autant d’éléments qui plaident en faveur d’une intégration intelligente du télétravail dans les organisations professionnelles.

Sources

  • https://www.lesechos.fr/idees-debats/leadership-management/la-verite-ultime-sur-le-teletravail-1975968
  • https://www.netpme.fr/actualite/comment-le-teletravail-peut-permettre-daugmenter-la-productivite/
  • https://www.midilibre.fr/2023/09/08/les-mutations-dans-les-entreprises-le-teletravail-est-la-face-cachee-de-liceberg-11438105.php

Publications similaires