Pôle Emploi : Ces 7 aides financières méconnues auxquelles vous avez très certainement droit !

Logo Pôle Emploi sous ciel bleu

Vous ne percevez aucune indemnité de chômage, vos activités professionnelles sont minimes, voire inexistantes ? Ne désespérez pas, vous êtes tout de même susceptible de recevoir une aide pécuniaire, à travers certaines mesures spécifiques, souvent sous réserve de conditions. Ces coups de pouce financiers peuvent provenir de Pôle emploi ou des missions locales. Nous allons, ici, vous présenter quelques-uns de ces dispositifs éclairants pour votre situation.

Aides à la mobilité professionnelle

Lorsque vous êtes inscrit(e) chez Pôle emploi, et que vous avez décroché un entretien professionnel, une compétition de service public, un examen de certification, une formation subventionnée ou même un contrat à durée déterminée, sachez que Pôle emploi peut vous aider financièrement pour couvrir les frais liés à ces événements. Il faut toutefois présenter à votre conseiller une invitation écrite à l’entretien et tous les justificatifs des dépenses engagées.

Aides pour les parents isolés en activité ou en formation

Êtes-vous parent célibataire avec un ou plusieurs enfants de moins de 10 ans et vous vous demandez comment assumer les frais de garde suite à votre prise de poste ou la début d’une formation ? Sachez que Pôle emploi offre des aides financières pour vous accompagner dans cette situation. Pour un travail allant de 15 à 35 heures par semaine, vous pouvez recevoir jusqu’à 416€ pour le premier enfant puis 62,40€ par enfant supplémentaire, soit un total de 540,80€ pour trois enfants ou plus. Si vous travaillez moins de 15 heures par semaine ou 64 heures par mois, le montant passe à 176,80€ pour le premier enfant avec 26€ par enfant additionnel et atteint un maximum 228,80€ pour trois enfants ou plus.

A lire aussi :  “Je suis payé 6 600€ par mois…” Cet établissement public paye très bien, mais la plupart des gens l’ignorent

Aides exceptionnelles pour vos besoins urgents

Les imprévus, ça peut arriver à tout moment. Qu’il s’agisse de la panne de votre voiture, l’achat d’un nouveau téléphone ou ordinateur suite à une défaillance ou encore le financement d’un abonnement internet, Pôle emploi a prévu des aides financières spéciales pour vous accompagner dans ces situations difficiles. Si vous avez entre 16 et 25 ans inclus et que vos revenus mensuels nets ne dépassent pas les 300€, vous pouvez prétendre jusqu’à 528€ par mois en cas de revers occasionnels qui entravent vos démarches pour trouver ou reprendre un emploi.

Aides pour obtenir votre permis de conduire

Pôle emploi peut contribuer au financement de votre passage, en accordant une aide allant jusqu’à 1 200 €. Cette somme sera versée directement à l’école de conduite concernée. Il est important de noter que cette aide n’est pas applicable si vous devez repasser votre examen après un échec. Pour être éligible, il faut être inscrit chez Pôle emploi depuis au moins six mois consécutifs.

Aides selon votre situation personnelle

En fonction de votre situation individuelle, Pôle emploi propose également différentes aides dont les montants varient entre 211,20€ et 723€. Pour bénéficier de ces aides, il faut remplir certaines conditions, notamment : la formation à suivre doit être validée au préalable par Pôle emploi et/ou cofinancée par une organisation partenaires.

A lire aussi :  Ce métier rapporte 2000€ net par mois et ne demande qu’un CAP, pourtant personne ne veut le faire

Soutien financier pour vos déplacements ou installations

Dans certains cas, des aides peuvent également vous être accordées pour le financement de vos frais de déplacement liés aux entretiens d’embauche, à la relocation suite à l’acceptation d’un emploi ou encore à la prise en charge des cours de langue. Ces soutiens financiers s’adressent aux personnes âgées d’au moins 18 ans et inscrites chez Pôle emploi ou non.

Aides spécifiques pour les jeunes en situation précaire

Pour les jeunes âgés de 16 à 25 ans faisant face à des situations précaires, il existe des aides spéciales pouvant aller jusqu’à plusieurs centaines d’euros. Pour y prétendre, il faut suivre un programme spécifique proposé par une mission locale. Les conditions requises pour cette assistance sont : ne pas être étudiant, ni en formation, ni en emploi.

Pour découvrir les différentes aides financières adaptées à votre profil, que vous soyez étudiant, salarié, travailleur indépendant, bénévole dans le service civique ou au chômage, vous pouvez utiliser le simulateur Boussole disponible en ligne. En moins de cinq minutes, vous aurez une idée claire des financements auxquels vous êtes éligible.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *