Voici comment avoir son permis de conduire directement sur son téléphone portable

Permis de conduire français et certificat d'immatriculation.

Depuis 14 février 2024, les automobilistes français pourront désormais profiter de leur permis de conduire numérique grâce à l’application France Identity. Après une phase expérimentale dans trois départements, cette version digitale, conçue pour simplifier la vie des usagers, est dorénavant accessible partout en France. Disponible sur smartphone, l’ePermis est valable lors de contrôles d’identité.

Comment obtenir son permis de conduire numérique ?

Pour bénéficier de ce nouveau service, il faut tout d’abord posséder la carte nationale d’identité électronique (CNIE). Que vous disposiez d’un permis de conduire neuf ou d’un vieux modèle rose, la démarche reste la même :

  • Téléchargez l’application France Identity,
  • Renseignez vos informations personnelles et coordonnées bancaires,
  • Ajoutez votre permis directement depuis l’application.

Notez que pour ceux ayant encore un ancien format papier, il est indispensable d’avoir déjà renseigné leurs données distribuées depuis août 2021 dans l’application pour pouvoir ajouter le permis digital. Une fois ajouté, le permis peut être consultable avec ou sans connexion internet.

D’autres méthodes de récupération du permis prévues

Vers la fin de l’année, il sera également possible de récupérer son ePermit à travers une base de données auprès de la délégation de sécurité routière, selon les informations du journal Le Parisien. Ceci devrait faciliter encore davantage le processus pour les conducteurs.

A lire aussi :  Automobile : Ce nouvel accessoire coûteux va bientôt être imposé en Europe

Vers la dématérialisation d’autres documents

D’autres documents importants sont en passe d’être dématérialisés prochainement. En effet, le certificat d’immatriculation ainsi que l’attestation d’assurance seront bientôt téléchargeables sur téléphone. Cependant, le passage au numérique ne sera pas obligatoire, comme l’a précisé le Ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin. La carte vitale est également prévue pour être dématérialisée d’ici 2025.

Les inquiétudes face à cette nouveauté

Si cette avancée technologique pourrait faciliter grandement la vie des usagers et leur épargner bien des tracasseries administratives, certains s’inquiètent toutefois des possibles conséquences d’une telle mesure. Parmi les problèmes soulevés, on retrouve notamment :

  • Le risque de perte ou de vol du téléphone,
  • La nécessité d’avoir un smartphone compatible et fonctionnel,
  • Les difficultés éventuelles en cas de panne de batterie ou problème technique.

Ce sont autant de situations qui pourraient engendrer des complications lors de contrôles routiers, privant les conducteurs de leur permis digital.

Conserver les versions papier en cas d’urgence

Face aux craintes soulevées par certains usagers, la prudence reste de mise. Il est conseillé de conserver précieusement les anciennes versions papier du permis, ainsi que des autres documents officiels tels que le certificat d’immatriculation ou l’attestation d’assurance, pour faire face à toute éventualité.

A lire aussi :  Ces 10 pays ont le taux de divorce le plus élevé au monde

En somme, l’arrivée de l’ePermis français représente un pas de plus vers la modernisation et la digitalisation des services publics. Si cette innovation offre un gain de temps et de praticité indéniable, elle soulève également certaines interrogations quant à la sécurité et la fiabilité des moyens actuels. Seule l’adoption en masse et l’évolution des technologies permettront de confirmer dans le temps si cette mesure présente davantage d’avantages que d’inconvénients pour les automobilistes.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *