Chèque énergie 2024 : Voici les conditions pour en bénéficier cette année

Chèque énergie français de 100 euros.

Alors que les coûts de l’énergie ne cessent d’augmenter depuis la fin de 2021, une aide financière très appréciée des ménages français fait son retour en avril prochain : le chèque énergie. Ce dispositif, dont le montant varie en fonction des ressources et de la composition du foyer, permet de régler tout ou partie de sa facture d’énergie. Que faut-il savoir sur cette aide en 2024 ? Qui peut en bénéficier et comment l’utiliser efficacement ? Décryptage.

Montant du chèque énergie en 2024 selon votre situation familiale et revenus

Le montant du chèque énergie est déterminé en fonction des ressources et de la composition du foyer éligible à cette aide pour le paiement des factures d’énergie. Voici les montants du chèque énergie selon différentes situations :

  • Revenu fiscal inférieur à 5 600 € par an : de 48€ à 194€
  • Revenu fiscal compris entre 5 600€ et 6 999€ par an : de 63€ à 240€
  • Revenu fiscal compris entre 6 700€ et 7 700€ par an : de 76€ à 277€

Bénéficier du chèque énergie en 2024 : quelles démarches à suivre ?

Vous n’avez pas besoin d’effectuer de démarches pour recevoir votre chèque énergie. En effet, grâce à notre simulateur gratuit, vous pouvez découvrir si vous êtes éligible pour bénéficier du chèque énergie en 2024. Notez cependant qu’un bug informatique lié à la suppression généralisée de la taxe d’habitation met en péril un million de Français éligibles pour le chèque énergie en 2024.

A lire aussi :  Encore plus efficace que le vinaigre blanc, ce produit méconnu permet d’enlever le calcaire des WC sans mauvaise odeur

Face à la grogne grandissante, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire assure que tous les citoyens pourront profiter du chèque énergie via un dispositif de réclamation qui sera mis en place autour de mi-mai.

Comment utiliser efficacement son chèque énergie ?

Cette aide vous permet de régler :

  • Vos frais de chauffage inclus dans votre loyer si vous logez dans un foyer conventionné APL
  • Les travaux de rénovation énergétique tels que l’isolation de la toiture, des fenêtres ou des murs

Avec le chèque énergie, vous bénéficiez également de droits et avantages auprès de votre fournisseur d’électricité et/ou de gaz naturel :

En cas de déménagement, vous ne paierez pas de frais de mise en service

En cas d’incident de paiement, votre alimentation en énergie est maintenue pendant la trêve hivernale

Payer sa facture d’électricité ou de gaz avec le chèque énergie

Vous avez deux options pour régler votre facture d’énergie :

Payer directement en ligne sur notre site, en renseignant votre numéro de chèque, votre code à gratter et vos références de contrat de fourniture

A lire aussi :  Ces 10 pays ont le taux de divorce le plus élevé au monde

Envoyer votre chèque énergie directement à notre fournisseur, accompagné d’une copie d’une facture récente ou d’un échéancier mentionnant les références client

Si le montant du chèque dépasse celui de la prochaine facture, le solde restant sera automatiquement déduit de la facture suivante. Vous pouvez demander que le chèque énergie soit directement crédité sur votre compte client afin qu’il soit déduit automatiquement de vos prochaines factures.

Régler ses achats de combustibles avec le chèque énergie

Il suffit de remettre le chèque énergie directement au fournisseur pour régler l’achat de fuel par exemple. Attention, le chèque est utilisable en une seule fois et aucun rendu de monnaie n’est effectué si le montant de la facture est inférieur à celui du chèque.

Régler les frais d’hébergement en foyer avec le chèque énergie

Remettez simplement le chèque énergie au gestionnaire de votre foyer pour payer les frais d’hébergement.

Réaliser des travaux de rénovation avec le chèque énergie

Si les travaux sont effectués avant le 31 mars de l’année suivant la date d’émission du chèque, vous pouvez régler directement avec celui-ci. Si vous réalisez des travaux après cette date, vous recevrez un nouveau chèque de travaux d’une valeur identique, valable deux ans et utilisable uniquement pour payer des travaux améliorant l’efficacité énergétique.

A lire aussi :  Ce pays tout proche de la France cherche à tout prix des habitants et vend des maisons pour seulement 12 centimes

Astuce : Pensionnaires en EHPAD, vous pouvez aussi bénéficier du chèque énergie

Sous certaines conditions de revenus, les résidents en maison de retraite ou en unité de soins de longue durée peuvent également bénéficier du chèque énergie. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de l’établissement qui vous accueille sur les modalités d’obtention de cette aide précieuse pour faire face aux dépenses énergétiques.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *