Seniors français face à la retraite : inquiétudes et volonté de continuer à travailler

retraite

La question du vieillissement de la population et de ses conséquences sur le marché du travail est un sujet d’actualité en France. Une étude récente, menée par Indeed en collaboration avec OpinionWay, souligne les préoccupations des seniors au sujet de la retraite et leur désir croissant de continuer à travailler après l’âge légal de départ. Cette analyse apporte un éclairage intéressant sur les motivations financières et psychologiques qui poussent les salariés âgés à repousser ou à hésiter à prendre leur retraite.

Incertitude et envie de continuer à travailler

Selon cette enquête, 29% des salariés seniors interrogés n’ont pas encore décidé de la date à laquelle ils souhaiteraient prendre leur retraite. Par ailleurs, 31% d’entre eux avouent ressentir le désir de continuer à exercer une activité professionnelle. Les résultats de l’étude montrent également que :

  • 24% des futurs retraités redoutent de s’ennuyer une fois à la retraite;
  • 20% craignent même de tomber en dépression suite à ce changement significatif dans leur vie.

Raisons financières et disparités régionales

L’étude met en évidence le rôle important que jouent les aspects financiers dans la décision de prendre sa retraite pour les seniors. En effet, 51% des salariés de plus de 50 ans estiment qu’ils devront continuer à travailler après leur départ à la retraite pour des raisons économiques. Cette proportion est encore plus élevée chez les femmes (54%). Les habitants de l’Île-de-France sont également surreprésentés dans cette situation, ce qui s’explique par un coût de la vie généralement supérieur à celui des autres régions du pays.

A lire aussi :  Retraite : Vous pouvez obtenir des trimestres gratuits mais il y a une date limite

Les entreprises et la contribution des seniors

Du côté des employeurs, l’étude révèle que 65% des managers pensent que leurs collègues seniors seraient enclins à continuer à contribuer à l’entreprise même après leur départ officiel à la retraite. De plus, 63% des personnes âgées de plus de 50 ans se disent prêtes à maintenir un lien avec leur ancien employeur.

  • 29% des dirigeants font appel à l’expertise de leurs anciens collaborateurs retraités;
  • 68% ont déjà tenté ou envisagent actuellement de convaincre un employé de retarder son départ à la retraite;
  • Toutefois, 30% n’envisagent pas de solliciter l’aide d’anciens collègues ou de proposer des missions occasionnelles aux retraités.

En conclusion, les résultats de cette étude soulignent le fait que les seniors français éprouvent des inquiétudes face à la retraite et un désir croissant de continuer à travailler après ce cap crucial. Les raisons financières, le coût de la vie élevé dans certaines régions et les craintes relatives au bien-être mental sont autant de facteurs qui pèsent sur leur décision de partir en retraite. Dans ce contexte, les entreprises ont également un rôle à jouer pour soutenir et valoriser l’expertise de leurs salariés seniors.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *