Ces retraités révèlent des astuces pour réduire les impôts et surprendre le fisc

Saviez-vous que votre feuille d’impôts pourrait devenir moins effrayante grâce aux conseils avisés de retraités malins ? Dans les lignes qui suivent, des stratégies éprouvées pour atténuer vos charges fiscales s’offrent à vous, à saisir sans modération pour une retraite plus sereine et plus riche.

Imaginez pouvoir garder un peu plus de vos précieuses économies au moment où vous commencez à profiter pleinement de votre retraite. Oui, c’est possible, et nous sommes là pour vous montrer comment. Avec des astuces fiscales élémentaires, certains retraités parviennent à réduire considérablement leurs impôts. Votre déclaration pourrait receler des avantages insoupçonnés que vous ne demandez qu’à découvrir. Alors, accordez-vous quelques minutes pour plonger dans l’univers des abattements, exemptions et autres astuces qui pourraient bien alléger votre fiscalité. Prêt à surprendre le fisc ? Laissez-nous vous guider pas à pas.

Abattement fiscal de 10 % sur les pensions: mode d’emploi

Chaque année, les retraités peuvent bénéficier d’un abattement fiscal de 10 % sur leurs pensions et retraites. Cet avantage fiscal est automatiquement appliqué lors de la déclaration de revenus, mais il ne faut pas oublier qu’il est plafonné. Pour 2023, le plafond est fixé à 3 858 euros pour une personne seule et à 7 716 euros pour un couple. Cette mesure vise à tenir compte des frais engagés pendant la vie active.

Les pensions et prestations exemptées d’impôt

  • Pensions de base et complémentaires de la Sécurité sociale
  • Retraites supplémentaires d’entreprises
  • Pensions de réversion ou d’invalidité

Notez bien que certaines allocations, telles que l’Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées (ASPA), ne sont pas imposables et ne doivent pas être inclues dans votre déclaration.

A lire aussi :  Agirc-Arrco : Certains retraités toucheront presque 715€ en plus par an, voici pourquoi

Abattement supplémentaire pour les plus de 65 ans

Les retraités âgés de 65 ans et plus bénéficient d’un abattement supplémentaire si leurs revenus ne dépassent pas certains seuils. Pour 2023, ces seuils sont définis comme suit:

AgeRevenu fiscal de référenceAbattement
Entre 65 et 74 ansMoins de 15 140 € (célibataire)Moins de 23 710 € (couple)2 376 €
75 ans et plusMoins de 15 140 € (célibataire)Moins de 23 710 € (couple)2 376 €

Exceptions notables à l’abattement de 10 %

L’abattement de 10 % sur les pensions de retraite n’est pas toujours applicable. Par exemple, il est limité pour ceux qui ont pris leur retraite en cours d’année. De même, pour les pensions versées sous forme de capital, cet abattement ne s’applique pas, et il peut être plus avantageux de déclarer les frais réels si ces derniers sont supérieurs à l’abattement automatique.

D’autres astuces pour réduire les impôts à la retraite

  • Investissements immobiliers locatifs bénéficiant de dispositifs de défiscalisation (Pinel, Denormandie)
  • Dons à des associations et des fondations reconnues d’utilité publique
  • Souscriptions au capital de PME ou de fonds d’investissement de proximité (FIP)
A lire aussi :  Retraite complémentaire : n’oubliez pas cette démarche annuelle pour ne pas perdre vos droits

Des investissements judicieux et des contributions sociétales peuvent constituer des leviers supplémentaires pour alléger votre charge fiscale.

Conclusion

Les retraités disposent de plusieurs moyens pour amoindrir leur imposition. De l’abattement fixe de 10 % sur les pensions à des solutions plus élaborées comme l’investissement locatif, il y a un éventail d’options à considérer pour optimiser vos impôts. Il est crucial de rester informé des dernières lois fiscales et de consulter un professionnel si nécessaire. Avec ces astuces, surprendre le fisc et soulager votre porte-monnaie est à portée de main.

Pour allez plus loin

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *