Le classement des métiers les plus plébiscités des Français en 2023 est sorti

metiers les plus plebiscites des francais en 2023

L’année 2023 a été marquée par de profonds changements dans le monde du travail en France. Les besoins des entreprises et particuliers ont évolué et certains métiers se sont démarqués du lot. Le salaire, les diplômes requis et le niveau de satisfaction au travail ont été des éléments clés pour comprendre quelles professions ont eu la préférence des Français cette année. Zoom sur le classement officiel paru aujourd’hui sur top-metiers des 10 métiers les plus plébiscités par les Français en 2023.

Pas qu’une question de salaire…

L’analyse des salaires dans divers secteurs et professions en France révèle des disparités significatives, qui s’opposent parfois aux préférences professionnelles des Français. Les métiers les mieux rémunérés, tels que ceux dans les secteurs pharmaceutique, bancaire, et de l’assurance, avec des salaires moyens de 3.280 euros net par mois, ne se retrouvent pas dans le top 10 des métiers préférés, dominé par des professions telles que psychologue, community manager, et journaliste.

Ces derniers, bien qu’étant des métiers passionnants et épanouissants pour beaucoup, sont souvent associés à des rémunérations moins élevées. Par exemple, les journalistes et les community managers, souvent rattachés aux secteurs de la culture, de la communication ou du commerce, peuvent s’attendre à des salaires inférieurs à la moyenne nationale.

D’autre part, des métiers hautement rémunérés comme « Directeur de grande entreprise » se retrouvent en bas du classement des préférences, ce qui souligne un écart notable entre les aspirations professionnelles et la réalité salariale. Cette situation met en lumière l’importance de trouver un équilibre entre passion et rémunération, et interroge sur les valeurs et les attentes associées au travail en France.

sources : métiers préférés des français / métiers avec des salaires élevés

1. Psychologue

Le métier de psychologue arrive en tête, notamment grâce à l’essor de secteurs tels que le bien-être et le développement personnel. Ce champ est composé principalement de praticiens libéraux, qui exercent souvent en cabinet. Cependant, leurs compétences sont également recherchées dans les entreprises, pour accompagner les salariés en termes de santé mentale.

A lire aussi :  CAF : La prime d’activité annulée si vous dépassez ces revenus

Les psychologues doivent posséder un master en psychologie, soit cinq années d’études supérieures après le baccalauréat. Le salaire moyen d’un psychologue s’élève autour de 2 500 € mensuels en début de carrière, avec une nette progression possible selon son expérience et sa notoriété.

2. Community manager

La deuxième place revient aux spécialistes de la communication digitale : les community managers. Ces professionnels travaillent principalement en freelance, ou au sein de structures spécialisées dans le marketing et la communication.

Un community manager a pour principal objectif de représenter les intérêts d’une entreprise sur les réseaux sociaux, auprès de clients potentiels ou existants, ainsi qu’auprès des partenaires. Un diplôme en communication digitale est généralement requis : ce dernier peut être obtenu à travers une formation allant du Bac+2 au Bac+5. En moyenne, un community manager débutant peut espérer entre 2 000 € et 2 500 € mensuels.

3. Journaliste

Le métier de journaliste continue de susciter l’intérêt des Français, qui se passionnent pour l’écriture, l’investigation, et dévoilent des actualités importantes pour informer efficacement leur audience. Les supports traditionnels tels que la presse écrite ne sont plus les seuls concernés : de nombreuses opportunités émergent grâce aux plateformes web, vidéos, podcasts ou encore aux blogs.

Pour exercer en tant que journaliste, un diplôme d’école de journalisme (Bac+4) reconnue par la Commission paritaire nationale de l’emploi des journalistes (CPNEJ) est souvent demandé. Néanmoins, certains journalistes entrent également dans la profession grâce à leurs compétences littéraires, médiatiques ou scientifiques. Le salaire d’un journaliste débutant tourne autour de 1 800 € à 2 300 € mensuels.

4. Écrivain

L’essor des médias numériques et du self-publishing ont redynamisé le métier d’écrivain. Le secteur de l’écriture regroupe aussi bien les auteurs de romans, que ceux qui rédigent pour des supports en ligne tels que des articles de blog ou des contenus de sites web.

A lire aussi :  Ce métier payé jusqu’à 4900€ par mois, mais que personne ne veut faire recherche partout en France

Il n’existe pas de diplôme spécifique pour se lancer en tant qu’écrivain, mais certaines formations universitaires peuvent aider à développer sa plume (lettres, philosophie, journalisme). Les revenus sont très variables, dépendant principalement du succès rencontré par les œuvres publiées.

5. Décorateur d’intérieur

Le domaine de la décoration et l’aménagement d’intérieur est toujours en plein essor, avec une demande croissante de particuliers et d’entreprises souhaitant créer un cadre de vie agréable. Ce métier nécessite un sens artistique développé ainsi que des compétences techniques dans la conception d’espaces.

Pour exercer, un diplôme spécialisé en décoration intérieure est généralement requis (Bac+2 à Bac+5). Les tarifs pratiqués par les décorateurs varient en fonction de l’ampleur des projets, des matériaux utilisés et de leur notoriété.

6. Photographe

Avec la montée en puissance des réseaux sociaux et des plateformes de partage d’images, le métier de photographe a retrouvé un nouvel élan. Les photographes professionnels proposent des prestations diversifiées, allant du shooting portrait aux reportages pour des entreprises ou encore la réalisation de clichés pour des magazines.

Il n’y a pas de diplôme obligatoire pour devenir photographe, mais certaines formations spécialisées sont recommandées afin d’acquérir les bases techniques nécessaires (Bac+2 à Bac+4). De nombreux photographes exercent en freelance et proposent leurs services également en ligne. Leurs revenus dépendront de leur notoriété, ainsi que de la quantité de missions effectuées.

7. Professeur des écoles

L’éducation des enfants est une priorité pour beaucoup de familles françaises et le métier de professeur des écoles reste donc incontournbable. Pour exercer, il faut réussir le concours du CRPE (Concours de recrutement des professeurs des écoles) après avoir obtenu un master MEEF (Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation).

A lire aussi :  Cette arnaque au faux PV a couté plus de 120 000€ à cet homme

Le salaire d’un professeur des écoles débutant est d’environ 1 800 € mensuels, avec l’avantage d’une garantie de l’emploi et d’éventuelles perspectives de carrière à travers l’évolution statutaire et indiciaire.

8. Directeur de grande entreprise

Le secteur du management est toujours aussi plébiscité en France, notamment pour les postes de direction dans de grandes entreprises. Un directeur est responsable de la stratégie et de la gestion globale de l’organisation, ainsi que du bien-être des différentes équipes travaillant sous sa responsabilité.

Les directeurs proviennent généralement d’écoles supérieures ou grandes écoles (Bac+5 en économie, gestion, finance), avec un parcours professionnel solide. Les rémunérations pour ces postes à responsabilités sont souvent composées d’un salaire fixe et d’une part variable liée aux performances : elles peuvent varier entre 6 000 € et plus de 12 000 € mensuels, selon le secteur et l’entreprise.

9. Conseiller d’orientation

Un conseiller d’orientation aide les élèves dans leur parcours scolaire, en les accompagnant pour faire des choix qui correspondent à leurs talents, leurs aspirations et leurs besoins. Ce métier s’exerce principalement au sein d’établissements scolaires publics ou privés.

Une formation de master en psychologie de l’éducation ou sciences de l’éducation est requise pour accéder à ce poste. Le salaire moyen est d’environ 1 800 € mensuels pour un débutant avec une évolution possible en fonction des années d’expérience.

10. Bibliothécaire

Le dernier métier de ce classement, mais non moins essentiel, est celui de bibliothécaire. Dans un contexte où l’accès à la culture est plus important que jamais, les bibliothécaires jouent un rôle crucial dans la diffusion et la conservation de la connaissance.

Pour exercer ce métier, il est recommandé d’avoir une formation dans le domaine des sciences de l’information et de la documentation, comme par exemple un DUT Information-Communication option Métiers du livre. Les salaires pour ce poste débutant peuvent varier entre 1 500 € à 2 000 € mensuels.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *