Quel seuil de revenus pour faire partie de la classe supérieure en France ?

Personne faisant des courses au supermarché.

Les classes sociales sont souvent définies en fonction des revenus. Toutefois, cette classification varie en fonction de la composition familiale et du niveau de vie. Pour mieux comprendre les différentes classes sociales en France, il est important d’analyser les seuils de pauvreté et de richesse ainsi que le revenu moyen des ménages pour chaque catégorie. Dans cet article, nous abordons ces différents critères et vous aidons à déterminer à quelle classe sociale votre famille appartient.

Définitions des classes sociales basées sur le revenu

En se basant sur les données fournies par l’Observatoire des inégalités, on peut définir les classes sociales comme suit :

  • Classe ouvrière : correspond aux personnes dont les revenus se situent parmi les 30% les plus faibles. Ils incluent les plus pauvres.
  • Classe moyenne : se situe entre les 30% les moins riches et les 20% les plus riches.
  • Classe aisée : englobe les 20% de la population ayant les revenus les plus élevés et inclut donc les plus riches.

Les seuils de pauvreté et de richesse selon la composition familiale

La définition des classes sociales ne se limite pas au seul critère du revenu ; il convient également de prendre en compte la composition familiale. Les seuils de pauvreté et de richesse varient en effet en fonction du nombre d’enfants et de l’âge de ceux-ci. Voici quelques exemples :

A lire aussi :  Immobilier : Où investir 100 000€ en 2024 ?
  • Pour une personne seule, le seuil de pauvreté est fixé à 965 euros par mois et elle appartient à la classe moyenne si son revenu se situe entre 1 500 et 2 800 euros. Les personnes gagnant plus de 2 800 euros par mois sont aisées et celles gagnant plus de 3 900 euros sont riches.
  • Les couples sans enfant sont considérés comme pauvres s’ils gagnent moins de 1 450 euros par mois et appartiennent à la classe moyenne avec des revenus compris entre 2 300 et 4 200 euros. Ils sont qualifiés d’aisés à partir de 5 800 euros
  • Un couple avec deux enfants de plus de 14 ans est classé comme pauvre si leur revenu mensuel est inférieur à 2 400 euros, tandis qu’ils appartiennent à la classe moyenne si leurs revenus oscillent entre 3 800 et 7 000 euros et riche au delà de 9 650 euros.

La perception de la richesse et de la pauvreté dépend de la composition du ménage. Pour un couple avec trois enfants, le seuil de pauvreté est de 2 700 euros et celui de richesse atteint 10 800 euros, tandis qu’une personne seule est considérée comme pauvre en dessous de 965 euros et riche à partir de 3 860 euros.

Comparaison des revenus selon la composition familiale

La comparaison des revenus des différents types de ménages ne peut pas se faire en termes absolus. En effet, certaines dépenses sont partagées au sein d’un ménage et un couple ne nécessite pas forcément le double des revenus d’une personne seule pour maintenir le même niveau de vie. Ainsi, il est courant d’établir une pondération pour pouvoir comparer les revenus :

A lire aussi :  CAF : La prime d’activité annulée si vous dépassez ces revenus ?
  • Une personne seule compte pour 1 part.
  • Chaque conjoint dans un couple compte pour 1 part.
  • Les enfants de moins de 14 ans comptent pour 3/10e de part, tandis que ceux de plus de 14 ans comptent pour 1/2 part.

Ainsi, il est essentiel de tenir compte à la fois du niveau de revenu brut et de la composition familiale pour mieux comprendre et analyser les classes sociales en France. En ayant une vision plus claire de ces aspects, chacun peut évaluer sa position par rapport aux autres types de ménages et s’informer sur les actions visant à réduire les inégalités sociales.

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *