40 roubles pour un dollar : record historique

Sous l’effet des sanctions occidentales visant la Russie, la monnaie russe – le rouble – a atteint un niveau historiquement bas cette semaine, avec 40 roubles pour un dollar, ou encore 50 roubles pour un euro.

 

nouvelle-devaluation-du-rouble

 

En réaction à la crise ukrainienne – assimilation de la Crimée, soutien militaire irréfutable aux séparatistes – l’Europe réagi par une escalade de sanctions économiques à l’égard de la Russie. La stratégie de pression économique qu’a décidé de suivre l’UE semble donc porter ses fruits au vu du niveau du rouble, en berne par rapport à toutes les principales devises mondiales.

Cet effondrement est du aux craintes des investisseurs quant aux effets négatifs de ces mesures sur l’économie russe. Aussi nombreux sont ceux qui aujourd’hui doutent de la capacité de certaines entreprises russes à payer leur dette. Les sanctions étant cependant définitivement fixées, il est probable que l’économie russe se stabilise sous peu.

Un autre risque qui pèse sur Moscou est la chute des prix du pétrole brut – source de revenu majeure pour la Russie. En effet, ce facteur pourrait venir se substituer aux sanctions et accentuer le déclin de la monnaie du pays – et a terme de son l’économie.

La Banque centrale russe à annoncé un taux d’inflation de 7,7 %, et en conséquence a du augmenter ses taux de prêt. Aussi le gouvernement a du réestimer ses prévisions à la baisse, avec une croissance du PIB annoncée de 0,5% seulement.

Une autre conséquence de la chute de la valeur du rouble, est qu’elle impacte fortement la population Ukrainienne. En effet les prix des produits de consommation occidentaux vont s’envoler, ce qui les rendra inaccessibles pour de nombreux ménages, à l’heure où l’UE et l’Ukraine tentent de renforcer leurs rapports économiques.

Laisser un commentaire

*