En Algérie, un voleur pris en flagrant délit après s’être assoupi

En Algérie, un voleur pris en flagrant délit après s’être assoupi

Un voleur qui commettait ses sévices dans des mosquées du pays a été pris la main dans le sac, enfin plutôt à côté du sac, après s’être assoupi près de son butin, a rapporté ce jeudi l’agence de presse nationale algérienne (APS).

Après avoir reçu un appel téléphonique au sujet de vols à répétition dans une mosquée de Batna, dans le nord de l’Algérie, la police s’est rendue sur place afin d’enquêter, indique l’APS.

Lorsque les policiers sont arrivés, ils ont découvert avec surprise le bel endormi, à côté de son magot.

Brusquement réveillé, le jeune homme de 27 ans a été pris de confusion lorsqu’il a dû expliquer pourquoi son sac contenait 10 robinets, 20 vannes, de nombreux accessoires de plomberie, une paire de lunettes de soleil et bien d’autres objets qui n’étaient visiblement plus à leur place dans la mosquée.

Jugé en application de la procédure de flagrant délit, le jeune algérien a été condamné à une année de réclusion (ferme).

Laisser un commentaire

*