La France 29e dans le classement mondial du bonheur

La France 29e dans le classement mondial du bonheur

Dans une récente étude baptisée sobrement World Happiness Report 2015, des chercheurs ont tenté de classer les pays du monde entier selon le bien-être de leurs habitants. La France se place 29e sur 158 nations répertoriées.

Trop de calme tue le calme ? Visiblement non, puisque c’est la Suisse qui se place en tête du classement du bonheur 2015 et remporte ainsi son titre de pays le plus heureux du monde. Le pays du chocolat est talonné de près par d’autres plus connus pour leurs hivers rudes : l’Islande, le Danemark, la Norvège et le Canada.

Aux 6e, 7e, 8e, 9e et 10e places arrivent ensuite, respectivement, la Finlande, les Pays-Bas, la Suède, la Nouvelle Zélande et l’Australie.

Les pays latins n’ont pas la côte, la France est 29e, l’Espagne 36e et la dolce vita paraît être un lointain souvenir en Italie, qui se place 50e. Les Etats-Unis sont 15e, solides, le plat-pays de Jacques Brel (Belgique) 19e, le Royaume Uni se place 21e, l’Allemagne 26e et la Grèce 102e.

Destiné avant tout à jauger le degré de satisfaction des citoyens d’une nation afin d’aider les politiques à cibler leurs actions, ce rapport 2015 est le troisième en date. Ce sont les Nations Unies qui avaient publié le premier en 2012.

Pour quantifier le bonheur, les chercheurs se sont penchés sur thèmes comme l’espérance de vie, la santé, le PIB par habitant, le soutien social, la confiance, la perception de soi dans la société (liberté de choix de vie), ainsi que l’altruisme existant entre les gens.

Au pied du classement, le Togo ferme la marche (158e), derrière le Burundi (157e), la Syrie (156e), le Bénin (155e), le Rwanda (154e), l’Afghanistan (153e), le Burkina Faso (152e) et la Côte d’Ivoire (151e).

Orienter les politiques

Jeffrey Sachs, directeur de l’Institut de la terre à l’université de Columbia à New York et co-auteur du rapport, explique qu’il est judicieux d’utiliser ces mesures pour « guider le monde durant cette période de nouveaux objectifs de développement durable ».

source

Laisser un commentaire

*