Facebook préviendra ses utilisateurs en cas de surveillance ou piratage d’origine étatique

Facebook préviendra ses utilisateurs en cas de surveillance ou piratage d’origine étatique

Les utilisateurs de Facebook seront désormais prévenus par le site en cas de surveillance ou piratage d’origine étatique de leur compte, a annoncé Alex Stamos, responsable du service de sécurité du réseau social.

Le responsable de la sécurité de Facebook, Alex Stamos a annoncé le 17 octobre dernier que le site allait dorénavant prévenir les utilisateurs faisant l’objet d’une procédure de surveillance ou de piratage d’origine étatique. Bien entendu, une vérification sera effectuée en amont par les services du réseau social, et si les soupçons ne sont pas levés, un message sera envoyé à l’utilisateur. Cette nouvelle initiative s’adresse majoritairement aux personnes situées dans des pays sensibles où le gouvernement est susceptible de s’immiscer dans la vie privée online d’utilisateurs afin de recueillir des informations sur eux-mêmes ou leur entourage, dans le cadre d’instructions légales.

Par l’intermédiaire d’un message qu’il recevra sur son mobile (grâce au numéro lié à son compte) l’utilisateur surveillé sera aussitôt averti et Facebook lui demandera de procéder à la double authentification de son compte, afin que nul autre que lui ne puisse accéder à ses informations privées.

Le message expliquera ainsi à l’utilisateur concerné que Facebook pense qu’il est la « cible d’attaques » menées « par des acteurs financés par un État » et lui recommandera « de prendre les mesures qui s’imposent » afin de préserver la sécurité des comptes qu’il détient sur d’autres services.

Cette surveillance serait généralement opérée grâce à des logiciels espions, et Facebook recommande de complètement changer de terminaux dès qu’ils reçoivent le message ou d’y enlever toutes les données sensibles contenues dans la mémoire de ce dernier.

Une méthode secrète

Afin de protéger ses méthodes de détection, Facebook n’a fait aucun commentaire sur les technologies mises en oeuvre pour repérer une intrusion d’origine étatique.

Ce genre protection existe d’ailleurs déjà sur d’autres plateformes où des informations sensibles sont susceptibles de circuler, comme sur la messagerie Gmail offerte par Google.

Laisser un commentaire

*