Manuel Valls en Israël pour relancer le processus de paix

Manuel Valls en Israël pour relancer le processus de paix

Manuel Valls a entamé un déplacement annoncé comme délicat en Israël et dans les Territoires palestiniens. Durant trois jours, le Premier ministre essaiera de faire avancer le projet français de réunir une conférence internationale. Afin de relancer l’effort de paix, il a appelé les Israéliens à « cesser la colonisation ».

Le Premier ministre français a entamé un déplacement de trois jours en Israël. Les thèmes de cette visite sont larges : dialogue commercial, coopération, culture, religion… Si ce les services du Premier ministre affirment que ce déplacement se veut «global », il risque en réalité tourner principalement autour du projet français de réunir une conférence internationale pour relancer le processus de paix, bien morne depuis l’échec de l’ultime tentative américaine en 2014.

Si le soutien palestinien est acquis, Manuel Valls devrait faire face à une vive opposition quand il rencontrera lundi le Premier ministre israélien, Benjamin Nétanyahou.

La semaine dernière, son homologue avait mis en doute en face du ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault, la soi-disant « impartialité française », en mentionnant le vote français d’une décision de l’Unesco qui avait provoqué la colère d’Israël.

Dans un entretien accordé au quotidien palestinien al-Ayyam, Manuel Valls a confié qu’il fallait convaincre chaque camp, et notamment porter les Israéliens dans une dynamique qui sera dans l’intérêt de tous.

Si « le chemin est étroit », assure M.Valls, les Français restent lucides, déterminés et modestes.

Tout comme le chef de la diplomatie française, le Premier ministre prend ses distances vis-à-vis des déclarations faites par Laurent Fabius en janvier, et assure qu’il s’agit désormais de ne pas imposer quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

*