Turquie : le nouveau Premier ministre favorable à un régime présidentiel

Turquie : le nouveau Premier ministre favorable à un régime présidentiel

Le nouveau Premier ministre turc a indiqué ce dimanche que son pays devait se doter d’une nouvelle Constitution qui mettrait en place, conformément à l’ambition de Recep Tayyip Erdogan, un régime présidentiel. Binali Yildirim a par la suite été nommé à la tête du parti de la Justice et du Développement (AKP) afin d’accéder de facto à la fonction de Premier ministre.

Cela fait vingt ans que Binali Yildirim, l’ancien Ministre des Transports était le seul candidat au congrès extraordinaire de l’AKP, organisé afin d’élire le successeur d’Ahmet Davutoglu, démissionnaire. Son élection s’est faite à l’unanimité des 1.405 délégués présents.

Binali Yildirim a déclaré lors de son discours d’investiture qu’il souhaitait continuer la lutte contre l’organisation Etat islamique (EI) et ses djihadistes, et contre les séparatistes kurdes. Il a cependant estimé que la mission première du gouvernement était de modifier la Constitution afin de faire entrer le pays dans un régime présidentiel.

Vers une nouvelle Constitution

L’actuel président turc a fait de ce changement de régime un point d’orgue, il reproche au régime actuel d’entraver le fonctionnement politique du pays, en favorisant les divisions partisanes. Cette volonté de changement a notamment été la raison du départ d’Ahmet Davutoglu.

De son côté, l’opposition dénonce une nouvelle étape dans la dérive autoritaire du pouvoir turc.

Laisser un commentaire

*